25 °C Port-au-Prince, HT
24 octobre 2021

Santé

Haïti: Le ministère de la santé s’en fout du dysfonctionnement de l’hôpital « Raoul Pierre Louis », frappé d’une panne sévère en électricité

Après plus d’un mois de dysfonctionnement à la suite de l’explosion du groupe électrogène du centre hospitalier Raoul Pierre-Louis, sis à Arcachon 32, (Commune de Carrefour) communément appelé  » l’Hôpital Food For the Poor, malgré l’appel à l’aide dudit centre, les responsables du ministère de la santé publique font la sourde oreille et s’en fichent de l’utilité de cet hôpital qui déssert la population de Carrefour, Fontamara, Martissant et les zones avoisinantes, a observé l’agence en ligne KAPZY NEWS.

Le groupe électrogène de l’Hôpital Food For the Poor a pris feu: Yvon Jerôme lance un cri d’alarme

Les services sanitaires, notamment le bloc opératoire du centre hospitalier Raoul Pierre Louis d’Arcachon 32, communément appelé  » l’Hôpital Food For the Poor « , situé dans la commune de Carrefour, sont désormais inactifs, suite à l’explosion de deux génératrices électriques de l’institution, le week-end écoulé. Face à cette situation intenable qui perdure, l’ancien maire  avant-gardiste de la commune de Carrefour, M. Yvon Jerôme, dans une interview accordée dans la journée du lundi 2 août 2021, au journal en ligne KAPZY NEWS, lance un appel aux dons afin de venir en aide à l’hôpital.

Touchés par l’insécurité, Médecins sans frontières suspend ses activités à Martissant

Le Centre d’urgence de Médecins sans frontières à Martissant a été la cible d’une attaque armée dans l’après-midi du Samedi 26 juin 2021. En conséquence, Médecins sans frontières (MSF) a décidé d’évacuer son personnel et les patients du Centre d’urgence ; et suspend immédiatement ses activités à Martissant pour une semaine, annonce Alessandra Giudiceandrea, cheffe de mission de MSF en Haïti dans un communiqué dont l’agence en ligne KAPZY NEWS a obtenu une copie.

Covid-19 : le G7 s’engage à renforcer l’aide à la vaccination des pays pauvres

Pour leur première réunion virtuelle avec Joe Biden en tant que président des États-Unis, les dirigeants du G7 se sont engagés vendredi à revenir au multilatéralisme, malmené sous Donald Trump, en commençant par le partage des vaccins avec les pays pauvres. Le président français Emmanuel Macron a proposé que l’Europe et les États-Unis livrent 13 millions de doses de vaccins anti-Covid-19 à l’Afrique.

error: Content is protected !!