26 °C Port-au-Prince, HT
1 décembre 2021

Transférée à l’INFP, Djina Guillet Delatour refuse de quitter son poste au PNCS pour céder la place à Nancy Lainé Issac.

Opposée catégoriquement à son transfert à l’Institut National de la Formation Professionnelle (INFP) par le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionelle, Madame Djina Guillet Delatour, fait recours à des individus armés pour faire obstacle à la cérémonie d’installation de la nouvelle coordonnatrice du Programme National de Cantines Scolaires (PNCS), Madame Nancy Lainé Issac, avons-nous appris à la rédaction de KAPZY NEWS.

Transférée à l'INFP, Djina Guillet Delatour refuse de quitter son poste au PNCS pour céder la place à Nancy Lainé Issac.

Selon des informations dont détient l’agence en ligne KAPZY NEWS, Madame Djina Guillet Delatour, ancienne coordonnatrice du PNCS, a été transférée le 12 août 2021, à son poste actuel, au même titre, à l’Institut National de la Formation Professionnelle (INFP), en attendant la décision de la Primature relative à son dossier de nomination.

Mardi, au moment de la préparation de la cérémonie d’installation de la nouvelle coordinatrice du Programme National de Cantines Scolaires (PNCS), Madame Nancy Lainé Issac, des journalistes qui étaient sur place, avaient rapporté que des individus armés se réclamant proches de Djina Guillet Delatour, ont fait irruption dans les locaux du PNCS pour empêcher l’installation de Nancy Lainé Issac.

Le chef de Cabinet du ministre de l’Éducation nationale et la formation professionnelle qui était présent pour présider la cérémonie d’installation de la nouvelle coordonnatrice du Programme National de Cantines Scolaires a dû rebrousser chemin face à des multiples menaces de mort de ces individus armés et alliés de Madame Djina Guillet Delatour.

Il est à noter que le Programme National de Cantines Scolaires ayant pour sigle PNCS est une institution publique placée sous la tutelle du Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle. Sa mission est d’intervenir dans le sous-secteur de l’alimentation scolaire d’une part en tant qu’organe Régulateur d’autre part en tant qu’opérateur facilitant le fonctionnement des cantines dans les écoles publiques.

error: Content is protected !!