26 °C Port-au-Prince, HT
23 septembre 2021

PNCS: Djina Guillet Delatour minimise la lettre de transfert de la ministre de l’Éducation nationale

Après avoir défié l’autorité de l’État à la suite de son transfert, le 12 août dernier, à l’Institut National de la Formation Professionnelle (INPF), l’ancienne coordonnatrice du Programme National de Cantines Scolaires (PNCS), remplacée par Madame Nancy Lainé Issac, a donné une conférence de presse ce lundi 23 août 2021, pour présenter le bilan de ses six (6) mois de réalisations à la tête du PNCS et dit avoir appris l’existence de sa lettre de transfert sur les réseaux sociaux.

Suite à la pertubation violente par un groupe d’individus dont certains portaient des armes à feu lors de la cérémonie d’installation, le mardi 17 août 2021, de la nouvelle coordonnatrice du PNCS, Mme. Nancy Lainé Issac, l’ex titulaire du PNCS a réagi en niant avoir été au courant d’une lettre de transfert de son supérieur hiérarchique.

 » J’ai jamais eu une conversation au cours de laquelle la ministre de l’éducation nationale et de la Formation Professionnellle, Mme Marie Lucie Joseph, m’a annoncé que j’ai été transférée à l’INFP. J’ai vu, comme tout le monde, circuler cette lettre sur les réseaux sociaux « , a rétorqué Mme. Delatour.

Des juristes contactés par l’agence en ligne KAPZY NEWS autour de ce dossier jugent que Djina Guillet Delatour a mis en déroute la décision de son supérieur hiérarchique le fait de rester à son poste en refusant de céder la place tranquillement à sa successeure.

error: Content is protected !!