28 °C Port-au-Prince, HT
25 février 2024

L’ex député Deus Deronneth se prononce contre le HCT et dit constater son échec

L’ancien député de la circonscription de Marigot, Deus Deronneth, également directeur général de l’Institut de Gestion de Gouvernance et des Études Politiques (IGGEP), a déclaré qu’il a une position unanime que le Haut Conseil de Transition (HCT) essuie un cuisant échec tout en soutenant que cette structure dirigée par Mirlande H. Manigat n’a mené aucun combat pour l’intérêt collectif.

L'ex député Deus Deronneth se prononce contre le HCT et dit constater son échec

Pour l’ex parlementaire, il faut éviter de confier le pouvoir à ceux faisant preuve d’incompétence même si ce dernier reconnaît presque tout est possible en quête de pouvoir.

Il ajoute pour dire que la responsabilité de la transition est partagée entre le HCT et le chef du gouvernement, en l’occurrence Ariel Henry c’est-a-dire, s’il y a mauvais gouvernance, il s’agit tout simplement le résultat du gouvernement et le HCT.

 » Dailleurs, il a été voulu de la part du HCT et du gouvernement pour qu’il y ait une vide le 7 février 2024 « , persiste et signe M. Deronneth.

L’ex député a aussi fait remarquer que le résultat de la transition est fruit d’un travail collectif du gouvernement et de HCT. Ce dernier ne peut en aucun cas acculer le Premier ministre sans accepter sa part d’échec. Car, l’accord politique du 21 décembre fait du HCT un acteur important de la transition à côté d’Ariel Henry.

 » Il s’agit d’un faux pas en matière de gouvernance en ce qui concerne la déclaration de la femme politique , Mirlande Manigat « , a martélé le professeur Deus Deronneth.