26 °C Port-au-Prince, HT
23 septembre 2021

Les mercenaires colombiens passent aux aveux et nient avoir tué le président Jovenel Moise

Un article de Wall Street Journal revèle que les mercenaires colombiens détenus en Haïti pour leur implication presumée dans l’assassinat du président Jovenel Moïse sont passés aux aveux.

Selon l’article de Wall Street Journal, les mercenaires colombiens disent avoir été piégés contrairement aux informations qui circulent.

 » Ces derniers nient avoir tué le président haïtien Jovenel Moise « , rapporte le journal américain « , Wall Street Journal.

Les mercenaires colombiens ont révélé qu’ils pensaient être en mission de la DEA pour arrêter le président Jovenel Moïse : « Nous avons été dupés », lâchent-ils selon ce qu’a écrit le Well street Journal.

error: Content is protected !!