25 °C Port-au-Prince, HT
21 août 2019

La SOH DDH pense que la caravane partirait d’un mauvais pas à Ganthier

Selon une visite rendue en pleine heure de travail, la Solidarité Haïtienne de Défense des Droits Humains (SOH DDH) a pu constater que rien n’est garanti en termes de soulagement pour la population de la section de Galette Chambon et ses environs, avons-nous lu dans une note de presse de la SOH DDH dont copie a été acheminée à la rédaction de KAPZY NEWS.

Selon cet organisme de droits humains, le chef de l’Etat Jovenel Moïse a certes visité les travaux de curage de la rivière blanche (1ème section communale de Ganthier) à plusieurs reprises, mais, moins de deux personnes sachent vraiment de quoi il s’agit en réalité et les autorités locales ne peuvent pas répondre s’il y aura de gabionnage après le reprofilage de la rivière.

» Si pour certains, trois mois suffisent et que les travailleurs n’ont pas peur de loup-garou. Pour d’autres, le travail durera sept mois. Malgré les employés sont peu nombreux pour l’instant, avouent-ils. Alors que la SOH DDH a remarqué 4 bulldozers et 3 pelles excavatrices sur le chantier « , poursuit la note.

L’ingénieure, qui requiert l’anonymat, quant à elle, prend son recul sur la durée du travail. Pour elle, curer une rivière de 60m de large et 8km de long ne peut pas se faire d’un trait, comme de l’eau à la citerne. Cette topographie est le résultat de son dernier reprofilage. Entre border la rivière jusqu’à Thomazeau ou à la Route Nationale # 8, la technicienne dit n’avoir pas trop d’informations.

Pour cela, la SOH DDH pense que la caravane partirait d’un mauvais pas et elle recommande au Président Jovenel Moise de ;

—-Gabionner la Rivière, sinon le travail ne durera que quelques jours parce l’ex-Président René Garcia Préval avait fait un travail pareil durant son premier mandat;

—-Réaliser un travail à fond. Si la berge arrive seulement sous le pont sur la Route Nationale #8, effectivement la population Chambonnoise aura un soulagement, mais celle de Balan, la deuxième section communale de Ganthier, aura les pieds dans l’eau aux moments cycloniques;

—-Forger un pont pour pouvoir lier les deux branches de la section à savoir Lamardelle et Galette Chambon. Sinon, les habitants de Galette Chambon dans les deux branches, seront déconnectés les uns des autres.

—-Se dépêcher avant que les temps pluvieux leur abattent dans la rivière.

À noter que cette note porte la signature du secrétaire général de la SOH DDH, M. Junior Luc.

error: Content is protected !!