27 °C Port-au-Prince, HT
29 mai 2022

L’OPC se positionne sur la fin du mandat d’Ariel Henry le 7 février 2022: Jean Tolbert Alexis part en guerre contre Renan Hedouville

Suite à la parution du communiqué de l’Office de la Protection du Citoyen (OPC) faisant mention de la fin du pouvoir du premier ministre Dr. Ariel Henry, est liée à la date du 7 février 2022, l’ancien député Jean Tolbert Alexis et allié du pouvoir en place, s’en prend à l’OPC et déclare que Me. Renan Hedouville transforme cette institution nationale indépendante de promotion et de protection des droits humains en une caisse de raisonnance politicienne en attaquant les responsables de l’Etat.

L'OPC se positionne sur la fin du mandat d'Ariel Henry le 7 février 2022: Jean Tolbert Alexis part en guerre contre Renan Hedouville

Pour le chef de cabinet de la ministre de la jeunesse, des sports et de l’action civique, Renan Hedouville de l’OPC s’arroge le droit d’être une cour constitutionelle.

Plus loin, il a fait remarquer que M. Hedouville a interpreté la constitution comme bon lui semble.

Il faut souligner que selon tout calcul mathématique de Me. Renan Hedouville, le mandat présidentiel de M. Jovenel Moïse ayant prêté serment le 7 février 2017 pour 5 ans, malheureusement assassiné le 7 juillet 2021, prend fin le 7 février 2022. Dr. Ariel Henry, nommé par le président Jovenel Moïse, deux jours avant son assassinat comme premier ministre et installé , dit-il, par lâcheté des uns et pressions des autres le 20 juillet 2021, n’a aucune base juridique pour rester au poste de premier ministre. La fin de son pouvoir est donc liée à la tête à la date du 7 fèvrier 2022, a soutenu M. Renan Hedouville.

error: Content is protected !!