32 °C Port-au-Prince, HT
23 septembre 2021

La PNH dit avoir repris le contrôle du sous-commissariat de Martissant depuis jeudi dernier !

Selon les autorités policières, les informations faisant croire que des agents de la BOID et de l’UDMO ont été contraints d’abandonner le commissariat de Martissant, hier dimanche, sont fausses. Ces dernières se vantent d’avoir placé trois (3) blindés sur la voie principale, (NDLR: entrée sud de Port-au-Prince) pour faciliter la reprise de la circulation, pertubée depuis plusieurs semaines, alors que depuis trois mois les bandits lourdement armés déguerpissent la population, tuent et volent comme bon leur semble sous les yeux passifs de l’État.

Pour la Police nationale d’Haïti, ces fausses “informations” visent à entraver les efforts de la Police pour prendre le contrôle de la situation à Martissant en mettant tous les bandits armés hors d’état de nuire.

Sur leur compte Twitter, les autorités policières affirment que des agents affectés aux unités spécialisées dont BOID et UDMO occupent depuis le jeudi 5 août 2021, le commissariat de Martissant, en raison du conflit armé opposant deux gangs rivaux évoluant dans l’entrée Sud de la capitale.

La PNH dit renouveler sa détermination à mobiliser toutes ses ressources et à multiplier ses interventions dans ce vaste quartier en vue de créer un climat de paix où la population pourra tranquillement vaquer à ses activités quotidiennes.

error: Content is protected !!