24 °C Port-au-Prince, HT
28 septembre 2020

Haïti:L’aile dure de l’opposition décide d’investir les rues ce samedi

L’opposition ne décolère pas contre le pouvoir en place. Lors d’une conférence de presse tenue, jeudi au local du restaurant Café des Copains (Bois-Verna), plusieurs membres du secteur démocratique et populaire dont André Michel, René Civil, Marjory Michel, Rony Thimothé, Desras Simon Dieuseul, Nenel Cassy Ricard Pierre et Moïse Jean-Charles appellent à manifester à Port-au-Prince le samedi 14 juillet 2018 et ne jurent que par le départ du président de la République Jovenel Moïse pour permettre aux différents secteurs de la vie nationale de négocier la mise en place d’une vraie transition politique axée sur les besoins de la population.

L’ex sénateur du parti Fanmi Lavalas, Simon Dieusel Desras lance un ultimatum de 21 jours à Jovenel Moïse pour quitter le pouvoir. En cas de refus, dit-il, une révolution ne sera pas longue à venir. Plus loin, l’ancien parlementaire du département du centre appelle le peuple haïtien à la désobéissance civile pour lutter contre le régime Tèt Kale.

De leur côté, les militants Moïse Jean charles et André Michel ont accusé le gouvernement MOÏSE-LAFONTANT de n’avoir pas répondu aux attentes de la population. Selon eux, Jovenel Moïse est la cause de l’instabilité. Ils invitent les forces vives de la nation à prendre part à des manifestations pour exiger le départ du chef de l’Etat et appellent le secteur privé des affaires à rejoindre le mouvement pour se débarrasser du gouvernement.

LIRE AUSSI:  Conflit entre le secteur démocratique et populaire et le parti Pitit Desalin

Outre cela, Rony Timothée de Viv Ayiti et René Civil du parti  » Emergence Patriotique » ont dénoncé des actes de répression dans les quartiers populaires et qualifient d’ « illégales et arbitraires » les arrestations orchestrées par le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince Me Clamé Ocnam Daméus. Ils lancent encore une fois leur opération baptisée « BAT TENÈB » qui débutera dès ce soir à 10h:00 PM.  » L’opération « BAT TENEB » continue demain, vendredi 13 juillet à partir de midi  » ont-ils souligné.

Au cours de la conférence de presse, les sénateurs de l’Opposition Nenel CASSY et Ricard PIERRE futisgent le comportement des parlementaires de la majorité qui selon eux, encouragent le président de la République dans sa mauvaise gestion. Ils mettent en doute le silence des autorités en ce qui a trait à la dilapidation des Fonds Petro-Caribe et plaident en faveur d’une augmentation du salaire minimum dans le secteur textile.

LIRE AUSSI:  "Le vote favorable du Sénat à Céant, un bon exemple de la démocratie",dit Jovenel Moïse

Par: Celou FLECHER

error: Content is protected !!