32 °C Port-au-Prince, HT
2 novembre 2022

Haïti : Une fillette de 4 ans violée : le MCFDF condamne cet acte inhumain

Un homme âgé de 39 ans a violé une fillette de 4 ans à la plaine des Matheux, cinquième section de la commune de Duchity, le 8 mars dernier. L’agresseur est capturé par les forces de l’ordre, mais le Ministère à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes (MCFDF) ne s’est pas prêt à s’arrêter là. Il lance un appel à la population haïtienne ce jeudi 17 mars 2022.

Haïti : Une fillette de 4 ans violée : le MCFDF condamne cet acte inhumain

Après avoir félicité la Police Nationale d’Haïti pour avoir pris les dispositions nécessaires contre l’agresseur de 39 ans, et après avoir demandé à la justice de jouer équitablelent sa partition en se basant sur la loi haïtienne, le MCFDF lance un appel aux parents haïtiens et les incite à protéger leurs enfants contre ces agressions inhumaines.

Un enfant victime de violences sexuelles est susceptible d’être impacté psychologiquement, physiquement et mentalement. Si les supports et accompagnements psycho-sociaux ne sont pas donnés à temps, l’enfant subira, durant toute sa vie, les séquelles de ces actes barbares.

À titre de rappel, le MCFDF fait mention de plus de 135 cas de viols sur de petites filles du département de la Grand-Anse.

Le MCFDF condamne encore une fois cet acte de violence à l’encontre de la petite fille de 4 ans, et tous les autres actes de ce genre. Le Ministère renouvelle son engagement à combattre, aux côtés des secteurs clés et de ceux qui croient en la mission d’éradiquer la violence et toutes les mauvaises pratiques de ce genre. Pratiques contraires à la loi haïtienne, precise-t-il.

Aucune fillette, aucune femme, ne doit être la proie des violeurs et agresseurs. Quelque soit sa race, sa couleur de peau, son rang social, aucune femme ou fille ne mérite de subir une telle crime, car « TOUT FANM SE FANM ».

error: Content is protected !!