28 °C Port-au-Prince, HT
25 février 2024

Haiti: « Le PM Ariel Henry n’ira nulle part le 7 février » selon l’ex député Déus Deronneth

Réagissant à la situation actuelle à travers un entretien accordé mercredi 31 janvier 2024 à l’agence de presse en ligne KAPZY NEWS, le Coordonnateur du Parti Politique Elan Démocratique pour la Majorité (EDEM), M. Déus Deronneth, prône une négociation transparente pour une entente dans l’intérêt de toute la population et se montre sceptique quant au départ du premier ministre de facto, Ariel Henry, le 7 février prochain, contrairement aux insistantes demandes des secteurs de l’opposition ainsi que la grande majorité du peuple haitien.

Haiti: « Le PM Ariel Henry n'ira nulle part le 7 février » selon l'ex député Déus Deronneth

« Si Ariel Henry devrait quitter le pouvoir, ce ne serait pas le 7 février », a affirmé l’ancien député de Marigot tout en soutenant que la crise qui secoue actuellement Haïti est le résultat de la mauvaise gouvernance généralisée.

Selon lui, des petites négociations clandestines pour l’intérêt d’un petit clan ne feront qu’empirer les choses. Il faut une disposition pour aller vers la bonne gouvernance, la décentralisation et l’industrialisation d’Haïti, a-t-il poursuivi.

Par ailleurs, le professeur d’université Déus Deronneth a déclaré que la solution ne se trouve pas dans la rue. Il a invité les protagonistes à s’asseoir autour de la même table avec le gouvernement d’Ariel Henry en vue de trouver une entente, car dit-il, la vraie révolution n’est pas dans la prise des armes mais dans les idées.

Pour conclure, l’ancien parlementaire Déronneth a fait savoir que la force multinationale destinée à aider la police nationale à rétablir l’ordre dans le pays sera de toute façon dans nos murs, mais ajoute-il, les États-Unis ne sont pas encore clairs sur leurs intérêts.