28 °C Port-au-Prince, HT
14 octobre 2019

Trop c’est Trop ; quelque chose doit changer dans notre pays dit la présidente du parti FUSION

Dans une note portant la signature du présidente du parti politique FUSION des sociaux-démocrates haïtiens en date du 13 septembre, Mme. Edmonde Supplice Beauzile demande au commissaire du gouvernement d’entendre la clameur publique, les dénonciations de corruption et les aveux publics d’un sénateur et de mettre sans délai l’action publique en mouvement contre les corrupteurs et les corrompus peut-on lire.

Trop c'est Trop ; quelque chose doit changer dans notre pays dit la présidente du parti FUSION 1

Par : Berrick ESTIDORE

Nous verrons si les parlementaires accepterons de lever l’immunité au moins de ceux qui ont avoué publiquement a voire accepté de l’argent du premier ministre nommé qui a bénéficié d’un vote de confiance hâtif de la part de la chambre des députés et si le chef de l’exécutif ne fera pas obstacle à la justice et appuiera le procureur dans sa démarche visant à tracer un exemple contre les grands commis de l’État qui ont participé à cet acte de corruption active, a-t-on lu dans la note.

D’un autre côté, Mme. Beauzile estime que le premier ministre nommé Fritz William Michel et son gouvernement sont disqualifiés pour prétendre conduire la politique de la nation.

Trop c'est Trop ; quelque chose doit changer dans notre pays dit la présidente du parti FUSION 2

Trop c'est Trop ; quelque chose doit changer dans notre pays dit la présidente du parti FUSION 3