27 °C Port-au-Prince, HT
31 octobre 2020

Sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un:le pari d’une détente historique

Le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a assuré que les pourparlers avançaient «rapidement» en marge du sommet de Singapour.

Les pourparlers «avancent rapidement, a assuré Pompeo, nous pensons qu’ils peuvent même se conclure plus vite que prévu.» Selon des sources sud-coréennes, les Américains insistaient sur l’engagement d’une «dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible» (CVID), les Nord-Coréens demandaient l’ouverture d’un bureau de liaison à Pyongyang et les deux parties tentaient de s’accorder sur un ordre de marche.

Un travail généralement mené beaucoup plus en amont, qui souligne la part d’improvisation attachée à ce sommet. Pompeo a cependant tenu à démentir un article du New York Times sur la pénurie de compétences dans les rangs de l’Administration, affirmant que «plus de cent experts et des douzaines de doctorats» étaient à la disposition du président

error: Content is protected !!