28 °C Port-au-Prince, HT
25 février 2024

« L’inspecteur de police Joachim reste un modèle pour la génération », juge le MFC

Le  » Ministè Fanmi Colin (MFC) qui avait honoré le 20 juin 2020, l’inspecteur divisionnaire, Antoine Joachim, affecté à la Direction Centrale de la Police Routière (DCPR), pour tout son service accompli avec sacrifice à la population au sein de la Police Nationale d’Haïti (PNH), a réagi après l’enlèvement de ce dernier à Tabarre par des bandits armés et a poussé un ouf de soulagement après l’annonce de sa libération.

"L'inspecteur de police Joachim reste un modèle pour la génération", juge le MFC

« Nous nous souvenons encore de sa sagesse et de son amour à servir loyalement la communauté haïtienne pendant la période de circulation active du virus Covid-19. Son dynamisme et sa passion pour permettre la fluidité de la circulation au Carrefour Rita (Tabarre). Partant de ce constat, le MFC qualifie d’injuste et de honteux l’enlèvement de l’inspecteur Joachim, considéré comme un modèle exemplaire de la PNH pour l’histoire de toutes les générations d’Haïti.

LIEN :https://lenouvelliste.com/article/229781/26-ans-pour-la-pnh-un-jeune-homme-de-cite-de-soleil-met-en-valeur-un-inspecteur-en-graffiti-a-tabarre

Par ailleurs, le MFC a profité de cette triste occasion, après la libération de l’InspecteurJoachim, pour inviter les familles, à ne négocier sous aucune forme que ce soit avec les ravisseurs. Le prix du corps et de l’âme appartient à DIEU. Les conséquences de mettre les larmes aux yeux de la FAMILLE sans raison, sans raison, doivent disparaître à jamais, a-t-il ajouté, soutenant que le MFC rêve qu’un jour, les haïtiens ont peur de répéter le mot anglais : Kidnapping

Lien :https://fb.watch/pMc3kwtqm3/?mibextid=CYgPv5

A noter que le graphiste Alexandre Renel dit 2-Son Haïti, originaire de la commune de Cité-soleil avait immortalisé une œuvre artistique en dessinant le portrait du policier Antoine Joachim dans la commune de Tabarre (Carrefour Fleuriot) à l’occasion du 26ème anniversaire d’existence de la PNH tandis que c’est le contraire pour la commune de Croix-des-Bouquets.