23 °C Port-au-Prince, HT
24 octobre 2021

Les diplomés de l’Ecole Normale Superieure, stagiaire du MENFP sont dans les rues malgré le besoin des élèves

L’année académique 2021-2022 commence, les diplomés de l’Ecole Normale Supérieure et stagiaire du MENFP sont sur le macadam pour réclamer leur intégration.

325 jeunes, de deux promotions de l’Ecole Normale Superieure(ENS) (2013-2017; 2014 2018) Stagiaires du Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP) courtisent la Ministre Marie Lucie Joseph en vue de boucler le processus nomination qui est la deuxième étape du protocole accord.

Ces jeunes ont été présents dans les dix départements du pays selon le besoin des lycées. Les responsables de ses établissements scolaires font appels souvent à ses jeunes professeurs dans l’objectif de répondre aux besoins des élèves, mais ils n’ont pas encore trouvés la bénédiction du Ministre Marie Lucie Joseph malgré leur persistance.

Les dossiers souffrent depuis plusieurs mois dans les couloirs du Ministère malgré une vide considerable de professeurs dans les lycées en provinces.

Ces jeunes sont impatients, mais dans l’espoir les autorités vont prendre conscience de la souffrance des élèves lycées ainsi que le besoin emploi des diplomés de l’Ecole Normale Superieure.

Après deux ans dans les rues,et l’assassinat de son camarade Gregory Saint Hilaire le 2 octobre 2021 dans le cadre de cette revendication,ces jeunes professeurs attendent impatiemment les mots du Ministre Marie Lucie Joseph.

Ces jeunes exigent aussi dans le plus bref délai ainsi que leur lettre nomination.

error: Content is protected !!