26 °C Port-au-Prince, HT
25 février 2021

Le conseil électoral provisoire de Jovenel Moïse déjà contesté par une frange de l’opposition

Le secteur dit démocratique et populaire par le biais de son porte parole, Me. André Michel, rejette la mise sur pied du Conseil Electoral Provisoire (CEP) de Jovenel Moïse et appelle à la mise en place d’une transition de rupture, a appris l’agence en ligne KAPZY NEWS.

Le conseil électoral provisoire de Jovenel Moïse déjà contesté par une frange de l'opposition 1

Selon le juriste, ce CEP regroupe des membres du PHTK et alliés. Pas de cohabitation avec PHTK et alliés. La solution passe par la mobilisation et la mise en place d’une transition de rupture, a écrit Me. Michel sur son compte Twitter.

D’un autre côté, le porte-parole du secteur démocratique et populaire a rejeté l’appel de l’OEA pour l’organisation d’élections en janvier 2021.

Plus loin, il affirme que le secteur démocratique continuera à se tenir aux côtés de la population pour chasser Jovenel Moïse du pouvoir.

error: Content is protected !!