30 °C Port-au-Prince, HT
7 avril 2020

Haïti: Déus Déhonett prend les rênes du parti EDEM

L’ex député de la commune de Marigot (Sud’Est), issu de la 50ème législature Déus Déhonett a été investi dans ses fonctions le dimanche 12 janvier 2020, comme le nouveau « Coordonnateur National » de la jeune structure politique baptisée « Élan Démocratique pour la Majorité (EDEM) a assisté l’agence KAPZY NEWS.

Par : Célou FLÉCHER

La cérémonie d’investiture a eu lieu à l’Hôtel Caribe Convention Center sis à Juvénat (Pétion-Ville) en présence des autres membres formant le directoire dudit parti, des partisans et sympathisants ainsi que des jeunes membres adhérants, entre autres.

Dans son intervention, le Secrétaire Général de cette entité politique M.Jacques Désir a salué l’arrivée de l’ex parlementaire à la tête de cette structure. M.Désir a laissé entendre que remettre la clé de la coordination de « EDEM » à Déus Déhonett a été un choix calculé qui témoigne de la victoire pour la jeunesse haïtienne basée sur la capacité, la compétence et la cohérence après avoir montré de quoi il est capable durant son mandat à la chambre basse après une législature très décriée dans l’opinion publique.

Quant au nouveau Coordonnateur National dudit parti, M. Déus Déhonett, il a déclaré avoir pris les commandes de cette institution avec un sentiment de fierté et surtout de responsabilité, ajoutant qu’il sait bien déjà l’ensemble des défis qui l’attendent en occupant ce poste. Déjà, il a promis de tout faire afin que cette entité politique soit moderne et active dans les affaires politiques du pays.

LIRE AUSSI:  Haïti: Position du MADH sur la conjoncture politique actuelle

De plus, l’ancien parlementaire dont son mandant prend fin ce lundi 13 janvier 2020 dit qu’il va travailler de concert avec toutes les forces vives du pays pour tenter de renverser la situation actuelle du pays, lutter contre la corruption institutionnnelle pour que le concept « bien-être » soit dès 2020, le mot clé tout tout discours politique en plaçant l’être humain ainsi que les intérêts de la population haïtienne, notamment les jeunes, au centre des débats nationaux tant qu’internationaux et faire de la politique active une place de choix dans la société haïtienne, entre autres.

« Sous ma gouvernance, je vais devoir travailler pour l’implication des jeunes dans la politique du pays, créer des infrastructures permettant aux jeunes intellectuels de rester ici, demander aux autres partis politiques de publier les statuts des jeunes qui en font partie en tenant compte de leur formation quotidienne« , a promis l’ex député de Marigot.

LIRE AUSSI:  Le secteur démocratique et populaire appelle à la poursuite de la mobilisation anti-Moïse

Déus Déhonett a exprimé ses vives préoccupations du fait que dit-il, 75 % des cadres étatiques ne s’activent pas dans la politique.De plus, 80 % des intellectuels haïtiens, 60 % du secteur des affaires, 80 % des jeunes de 12 à 16 ans voient en politique une sale activité et 70 % de la population s’interessent aux élections, crie le coordonnateur National.

Au terme de son allocation, l’activiste politique promet de dresser le bilan de ses 100 premiers jours en tant que Coordonnateur National du parti politique Élan Démocratique pour la Majorité (EDEM), Ce, pour commencer à révolutionner les partis politiques du pays.

error: Content is protected !!