31 °C Port-au-Prince, HT
11 juillet 2020

Gonaïves: Des policiers ont gagné les rues en soutien au SPNH et l’augmentation salariale

Toujours dans l’idée d’avoir un syndicat au sein de la PNH, plusieurs policiers ont marché dans les rues des Gonaïves ce lundi 17 février 2020.

Avec notre correspondant permanent Rolguy Docteur

Vêtus de t-shirts rouges étiquetés « SPNH », les policiers ont foulé le macadam à l’entrée sud des Gonaïves, de Pont Gaudin jusqu’au commissariat.

Dans leurs interventions, les manifestants dénonçaient les hauts placés qui selon eux passent beaucoup plus de temps sur les stations de Radio au lieu d’en venir aux faits.

« Depuis le moment où nous avons commencé notre mouvement, ils n’ont jamais pris des mesures appropriées et c’est ce que nous exigeons aujourd’hui. »

Questionnés sur leurs véritables revendications policiers qui étaient en grande partie des jeunes ont mis en Premier plan l’augmentation de leurs salaires.

LIRE AUSSI:  Haïti: "Je n'ai jamais été agressé physiquement ", dixit Rudy Heriveaux

« Nous avons besoin de 25 000 sur la carte de débit et 50 000 Gdes sur les chèques. Les policiers doivent avoir accès à la santé pour eux-mêmes et leurs familles et il est impératif de légaliser le Syndicat de la police. Chaque policier doit avoir accès aux prêts de l’ONA. » selon un policier.

Pancartes en main avec des messages les uns plus significatif que les autres, ces policiers entendent boycotter le carnaval et continuer avec leur mouvement jusqu’à la victoire finale.

Il est important de souligner que la marche d’aujourd’hui est la troisième à réaliser par les policiers toujours dans le but de forcer la satisfaction de leurs besoins.

LIRE AUSSI:  Haïti: Le chef de gang Arnel Joseph interrogé par la police et fait des révélations

Rolguy Docteur

error: Content is protected !!