32 °C Port-au-Prince, HT
10 décembre 2019

Des manifestants irakiens incendient le consulat iranien à Najaf en Irak

Des manifestants antigouvermentaux en colère ont incendié mercredi le consulat d’Iran à Najaf, la ville sainte chiite, et les forces de sécurité ont imposé un couvre-feu dans la ville, a annoncé une source de sécurité.

Des manifestants irakiens incendient le consulat iranien à Najaf en Irak 1

Des dizaines de manifestants se sont rassemblés devant le consulat iranien dans la soirée avant de faire irruption dans le bâtiment et d’y mettre le feu, a indiqué la source à Xinhua sous couvert de l’anonymat.

Les employés du consulat iranien ont fui le bâtiment avant l’attaque des manifestants, a indiqué la source.
Les autorités de Najaf, à quelque 160 km au sud de Bagdad, ont déclaré le couvre-feu dans la ville à partir de mercredi soir jusqu’à nouvel ordre, a ajouté la source.

Plus tard, le gouverneur de la province de Najaf a déclaré dans un communiqué la suspension du travail dans toutes les institutions gouvernementales, à l’exception des départements chargés de la sécurité, de la santé et des services publics, car la plupart des principales routes de la province ont été bloquées par les manifestations antigouvernementales.

De nombreux manifestants accusent l’Iran voisin de s’immiscer dans les affaires intérieures de l’Irak et d’être à l’origine d’une grande partie des activités de corruption qui rongent le pays.

L’incident est survenu alors que les manifestations de masse se poursuivaient dans la capitale Bagdad et dans d’autres villes du centre et du sud de l’Irak depuis début octobre, exigeant une réforme globale, la responsabilisation des auteurs de la corruption, l’amélioration des services publics et la création d’emplois

error: Content is protected !!