27 °C Port-au-Prince, HT
24 février 2021

Une organisation socio-éducative prône la paix et l’unité à Cité Soleil

L’Initiative Citoyenne pour le Changement de Cité Soleil (ICCS) a célèbré le vendredi 25 décembre 2020 dernier, ses trois (3) ans d’existence. En cette occasion, les chefs de file de cette structure ont prêché l’unité et la paix entre les habitants issus de différents quartiers de Cité Soleil afin que cette commune puisse renaître de ses cendres.

Une organisation socio-éducative prône la paix et l'unité à Cité Soleil 1

L’activité s’était déroulée en présence des leaders religieux ainsi que des directeurs d’écoles de la Cité, des enfants qui étaient accompagnés de leurs parents, entre autres.

Dans son allocution, le président de cette entité socio-éducative,
Gustave Benoît également, ancien maire assesseur de Cité Soleil a laissé entendre que l’ICCS a pour but de changer l’image de la commune tant sur le plan infrastructurel que sur le plan sécuritaire, tout en plaidant en faveur d’une nouvelle Cité.

L’ancien maire en a profité pour prêcher l’unité au sein de la communauté soléenne en vue de parvenir à une commune plus prospère capable de répondre aux besoins de ses fils et filles, a t-il souhaité.

Invité à prendre part cette activité, le leader de la Plateforme Pitit Dessalines, Moïse Jean Charles, a dénoncé les mauvaises conditions de vie auxquelles la population de la commune de Cité Soleil fait face ; et ce, regrette l’ancien maire de Milot, depuis plusieurs décénies.

Ferme à sa position, il continue d’exhorter la population haïtienne à se redoubler d’effort afin que le Président Jovenel Moïse quitte le pouvoir le 7 février 2021 pour une amélioration de la situation actuelle du pays.

Au terme de la cérémonie, les leaders de l’Initiative Citoyenne pour le Changement de Cité Soleil (ICCS) ont fait des heureux en distribuant à plus de 200 enfants issus des différentes localités de ce bidonville, des jouets comme cadeaux de Noël.

error: Content is protected !!