32 °C Port-au-Prince, HT
31 octobre 2020

Un vent de panique a soufflé devant le local de l’OAVCT à Port-au-Prince

Suite aux mandats d’arrêt lancés contre certains employés grévistes dont Jean Roody Saint-Juste, Ouache LUC et Jean Rivio DÉSIR, une situation de panique a régné ce vendredi 15 Juin 2018 devant les locaux de l’OAVCT à l’Avenue Charles Summer, a constaté l’agence KAPZY NEWS.

Les syndicalistes protestataires ont dressé des barricades de pneus enflammés et exigé la démission des membres de la commission technique de restruration de l’Office d’Assurance Véhicules Contre Tiers (OAVCT).

Par ailleurs, les syndicalistes ont démenti avoir participé au sabotage du système informatique de l’OVACT. Ces derniers ont fait savoir que cet acte de sabotage a été commis par le nommé Grévory Kernisant, allié du coordonnateur de la commission technique de restructuration M. Wolf Dubic.

Auteur : Celou FLECHER

error: Content is protected !!