28 °C Port-au-Prince, HT
28 novembre 2020

Un militant de l’opposition criblé de balles sur la route de Frères: Chiller Louidor dénonce et accuse

Un (1) jour avant la manifestation anti-gouvernementale prévue pour ce lundi 18 mai 2020, à l’occasion de la fête du drapeau haïtien, Jean Gana Joseph, militant politique de l’opposition radicale, très connu à Cité-Soleil sous le nom de Gana, a été criblé de balles par des individus armés dans l’après-midi du samedi 16 mai 2020, sur la route de Frères (Commune de Pétion-ville), a rapporté l’un des dirigeants du secteur démocratique et populaire, Dr Chiller Louidor, à l’agence de presse en ligne KAPZY NEWS.

Un militant de l'opposition criblé de balles sur la route de Frères: Chiller Louidor dénonce et accuse 1

« Selon les informations fournies par Dr Louidor, Jean Gana Joseph a été assassiné de 5 balles au moment où il revenait d’une rencontre politique autour de la planification de la nouvelle journée de mobilisation contre le pouvoir en place fixée au lundi 18 mai « , a-t-il expliqué.

Jean Gana Joseph était un jeune militant très influent dans la commune de Cité-Soleil a regretté Chiller Louidor tout en pointant du doigt l’équipe au pouvoir, notamment des hommes armés du ministère de l’intérieur derrière cet assassinat.

Le porte-parole du secteur dit démocratique et populaire et signataire de l’Alternative consensuelle croit qu’il faut mobiliser la population pour faire de la journée du 18 mai un succès. Il appelle les protestataires à respecter les principes d’hygiène ainsi que le port du masque sur le parcours soutenant les mesures sanitaires seront prises par les organisateurs pour s’assurer que l’eau et du savon sont disponibles afin que les manifestants puissent se laver les mains.

LIRE AUSSI:  Haïti-Artibonite: Un homme ouvre le feu et tue deux jeunes filles à Bassin Marmelade

En conclusion, Docteur Chiller Louidor a présenté ses condoléances à la famille et aux proches du défunt donnant ainsi rendez-vous en plein cœur de Port-au-Prince ce lundi pour exiger le départ du président Jovenel Moïse qu’il qualifie d' »inculpé ».

error: Content is protected !!