24 °C Port-au-Prince, HT
9 décembre 2019

Un jeune de 18 ans tué par balles à Tabarre 51, une patrouille policière pointée du doigt

Un véhicule de la police nationale immatriculé au numéro 1-00-608 et identifié par des membres de la population tabarroise est accusé d’avoir procédé dans la nuit du lundi 7 octobre 2019, à l’assassinat d’un jeune homme de 18 ans répondant au nom de Bénisson Benouer, a appris l’agence KAPZY NEWS.

Un jeune de 18 ans tué par balles à Tabarre 51, une patrouille policière pointée du doigt 1

Par : Célou FLÉCHER

Le jeune homme a été assassiné aux environs de 11H PM à l’intérieur de la barrière de sa résidence privée de ses parents sise à Tabarre 51 au moment où il s’appêtait à fermer les portes de sa maison.

Après ce crime odieux, les parents de la victime montent au créneau pour dénoncer ce qu’ils appellent « une exécution sommaire » orchestrée par des agents de la police nationale d’Haïti (PNH) affectés au commissariat de la commune qui sillonnaient les rues.

_ »Mon petit frère a été tué de plusieurs balles au moment où il allait fermer la barrière de la maison quand nous entendons des rafales de tirs nourris dans la zone. Soudainement il a été atteint »_, regrette l’un de ses frère ainés. Ce dernier ne mâche pas ses mots pour qualifier « d’arbitraire » la façon dont un juge de paix de la commune accompagné des agents de la PNH a effectué le constat du cadavre et partent avec les drouilles retrouvés sur la cour.

En signe de protestation après la mort du jeune homme de 18 ans, des membres de la population de ladite commune, en colère, ont érigé des barricades enflammées à travers plus coins et recoins à Tabarre paralysant ainsi toute voie de circulation.

error: Content is protected !!