30 °C Port-au-Prince, HT
17 novembre 2019

Un groupe de journalistes entend porter plainte contre les autorités de l’État

Le Regroupement des Journalistes Reporters Locaux (RJRL) continue de dénoncer la lenteur des autorités haïtiennes sur le dossier de la disparition de Vladimir Légagneur à Grand-Ravine.

Lors d’une conférence de presse ce lundi 30 avril 2018, le Coordonnateur Général du RJRL, Féguens Canès Paul, menace de traduire en justice les autorités de l’État pour exiger le résultat de l’enquête ouverte par les autorités policières et judiciaires.

Selon le RJRL, la passivité de l’État de se prononcer sur ce dossier est dûe à une complicité volontaire des trois pouvoirs.

Au cours de cette conférence de presse, M. Féguens Canès Paul en a profité pour critiquer certaines institutions nationales des droits humains qui ne se livrent pas à fond dans la lutte dit-il, pour que la lumière soit faite sur le dossier du journaliste Vladimir Legagneur toujours porté disparu depuis le 14 mars dernier.

Il appelle les institutions de l’Etat habilitées à mener des enquêtes, de soumettre à la population haïtienne tous les détails concernant les ossements récupérés à Morne Sillon invitant également le ministre Guyler C. Delva à coopérer avec la Police Nationale d’Haïti.

Auteur :Celou FLECHER

Liens partenaireP

Site internet : website pour entreprise en Haiti