31 °C Port-au-Prince, HT
4 novembre 2022

Trafic de drogue et financement de gangs armés: le cas de Lambert et de Youri Latortue rendu public par les États-Unis

Les États-Unis et le Canada ont levé la voile sur deux personnalités de l’élite politique haïtienne. Il s’agit de l’actuel président du Sénat, Joseph Lambert et l’ancien sénateur de l’Artibonite Youri Latortue. Ces derniers sont reprochés par les États-Unis et le Canada de Trafic illicite de stupéfiants, de blanchiment d’argent et de soutien financier à des gangs armés, ce qui aura pour effet de geler tout avoir qu’ils peuvent détenir aux Etats-unis et au Canada. Il est à noter que selon le chargé D’affaires Américain Éric Stromayer, la liste des narcotraficants et ceux qui financent les gangs s’allongera sous peu.

Trafic de drogue et financement de gangs armés: le cas de Lambert et de Youri Latortue rendu public par les États-Unis

Lisez l’intégralité du communiqué de l’ambassade américaine sur ce dossier.

DÉCLARATION DU SECRÉTAIRE ANTONY J. BLINKEN

COMMUNIQUE DE PRESSE

Ambassade des Etats-Unis d’Amérique, Bureau des Affaires Publiques

Tabarre 41, Boulevard 15 octobre, Port-au-Prince, Haïti

Tél: 2229-8351 / 2229-8903

Le 4 novembre 2022 No. 2022/16

DÉPARTEMENT D’ÉTAT DES ÉTATS-UNIS

Bureau du porte-parole

Pour publication immédiate

DÉCLARATION DU SECRÉTAIRE ANTONY J. BLINKEN

Le 4 novembre 2022

Désignation du président du Sénat haïtien, Joseph Lambert,

pour implication dans une corruption importante

et une violation flagrante des droits de l’Homme

Aujourd’hui, je désigne le président du Sénat haïtien, Joseph Lambert, pour son implication dans une importante corruption et une violation flagrante des droits de l’Homme. Le président du Sénat, Lambert, a abusé de sa position publique en participant à des activités de corruption qui ont porté atteinte à l’intégrité du gouvernement haïtien. En outre, il existe des informations crédibles sur l’implication de Lambert dans une violation flagrante des droits de l’Homme, à savoir une exécution extrajudiciaire, au cours de son mandat au gouvernement.

Cette désignation publique est faite en vertu de l’article 7031 (c) de la loi de 2022 du Département d’État sur les crédits, opérations étrangères et programmes connexes (Div. K, P.L. 117-103), telle que reportée par la loi 2023 sur les crédits permanents (Div. A, P.L. 117-180) (« Section 7031(c) »). En vertu de cette autorité, les fonctionnaires désignés des gouvernements étrangers et les membres de leur famille immédiate ne sont généralement pas autorisés à entrer aux États-Unis. Le Département désigne également le conjoint de Lambert, Jesula Domond Lambert. Cette désignation impose des conséquences pour ceux qui sapent la démocratie par des activités de corruption et des violations des droits de l’Homme. Nous continuons à soutenir les citoyens, les organisations et les fonctionnaires en Haïti qui se sont engagés à susciter de l’espoir et générer des opportunités pour un avenir meilleur pour leur nation.

Dans une mesure distincte mais complémentaire prise aujourd’hui, le Département du Trésor des États-Unis a désigné Lambert en vertu du décret 14059 (imposition de sanctions aux personnes de nationalités étrangères impliquées dans le commerce illicite international de drogue) pour son implication dans le trafic international de drogue. Parallèlement à ces désignations par les départements d’État et du Trésor, le gouvernement du Canada prend des mesures pour tenir Lambert responsable pour son rôle dans l’atteinte à la stabilité en Haïti. Les États-Unis se tiennent aux côtés du peuple haïtien dans la poursuite de la démocratie, de la prospérité et de l’État de droit.

(Fin de texte)

============

KOMINIKE POU LAPRES

Nan dat 4 novanm 2022 No. 2022/16

DEPATMAN DETA PEYI ETAZINI

Biwo pòtpawòl la

Pou piblikasyon imedya

DEKLARASYON SEKRETÈ ANTONY J. BLINKEN

Nan dat 4 novanm 2022

Deziyasyon Prezidan Sena ayisyen an, Joseph Lambert, pou enplikasyon li nan yon gwo koripsyon ak yon vyolasyon endiskitab dwamoun

Jodi-a, mwen deziyen Prezidan Sena ayisyen an, Joseph Lambert, paske li enplike nan yon gwo koripsyon ak yon vyolasyon endiskitab dwa moun. Prezidan Sena a, Lambert, te sèvi ak pozisyon piblik li pou patisipe nan aktivite koripsyon ki te sal entegrite gouvènman ayisyen an. Anplis, gen bonjan enfòmasyon sou enplikasyon Lambert nan yon vyolasyon vizib dwa moun, patikilyèman yon ekzekisyon ekstrajidisyè pandan manda li nan gouvènman an.

Deziyasyon piblik sila a fèt daprè atik 7031 (c) lwa 2022 Depatman Deta sou kredi, operasyon etranje ak lòt pwogram nan menm kategori a (Div. K, P.L. 117-103), jan lalwa 2023 sou kredi pèmanan (Div. A, P.L. 117-180) (« Section 7031(c) »). Nan non otorite sila a, fonksyonè gouvènman etranje yo deziyen yo, ansanm ak manm fanmi imedya yo jeneralman pa otorize antre nan peyi Etazini. Depatman an deziyen tou konjwen Lambert, Jesula Domond Lambert. Deziyasyon sa gen konsekans pou moun k ap mache sou demokrasi nan fè aktivite koripsyon ak vyolasyon dwa moun. Nou kontinye ap soutni sitwayen yo, òganizasyon yo ak fonksyonè nan peyi d Ayiti ki angaje yo pou bay lespwa ak kreye opòtinite pou yon demen miyò pou nasyon yo a.

Nan yon lòt mezi ki te pran menm ki rantre nan sans mezi ki pran jodi-a, Depatman Trezò peyi Etazini te deziyen Lambert selon dekrè 14059 ki mande (pran sanksyon kont etranje ki enplike nan komès iligal dwòg nan lemond) paske li enplike nan trafik dwòg nan lemond. A kote deziyasyon sila yo ke Depatman Deta ak Depatman Trezò te fè, gouvènman kanadyen an pran mezi pou Lambert reponn de zak yo nan wòl yo jwe pou deranje estabilite nan peyi d Ayiti. Etazini kanpe bò kote pè ayisyen an k ap chache demokrasi, pwosperite ak etadedwa.

(Tèks la fini)

=======

PRESS RELEASE November 4, 2022 No. 2022/16

U.S. DEPARTMENT OF STATE

Office of the Spokesperson

For Immediate Release

STATEMENT BY SECRETARY ANTONY J. BLINKEN

November 4, 2022

Designation of Haitian Senate President, Joseph Lambert, for Involvement in Significant Corruption

and a Gross Violation of Human Rights

Today, I am designating President of the Haitian Senate, Joseph Lambert, for his involvement in significant corruption and a gross violation of human rights. Senate President Lambert abused his public position by participating in corrupt activity that undermined the integrity of Haiti’s government. Further, there is credible information of Lambert’s involvement in a gross violation of human rights, namely an extrajudicial killing, during his government tenure.

This public designation is made under Section 7031(c) of the Department of State, Foreign Operations, and Related Programs Appropriations Act, 2022 (Div. K, P.L. 117-103) as carried forward by the Continuing Appropriations Act, 2023 (Div. A, P.L. 117-180) (“Section 7031(c)”). Under this authority, designated officials of foreign governments and their immediate family members are generally ineligible for entry into the United States. The Department is also designating Lambert’s spouse, Jesula Lambert Domond. This designation imposes consequences for those who undermine democracy through corrupt activities and human rights violations. We continue to support the citizens, organizations, and public servants in Haiti who are committed to generating hope and opportunity for a better future for their nation.

In a separate but complementary action taken today, the U.S. Department of the Treasury designated Lambert under Executive Order 14059 (Imposing Sanctions on Foreign Persons Involved in the Global Illicit Drug Trade) for his involvement in international drug trafficking. Alongside these designations by the Departments of State and the Treasury, the Government of Canada is taking action to hold Lambert accountable for his role in undermining stability in Haiti. The United States stands with the people of Haiti in the pursuit of democracy, prosperity, and the rule of law.

(End of text)

error: Content is protected !!