33 °C Port-au-Prince, HT
13 juin 2024

Tandem: Moïse -Moïse Moïse au pouvoir, Jovenel dans l’opposition, Jean Charles au pouvoir, Moïse dans l’opposition !

Moïse Jean Charles, ancien magistrat de Milot à 3 reprises, ancien conseiller politique du Président René Préval, ancien Sénateur du Nord, le farouche opposant du régime Martelly a taillé une place de choix sur l’échiquier politique haïtien pour son intransigeance et sa ferme volonté à dénoncer les gabegies commises par l’équipe Tèt kale.

Tandem: Moïse -Moïse Moïse au pouvoir, Jovenel dans l'opposition, Jean Charles au pouvoir, Moïse dans l'opposition !

Par: Clyfood BAZELAIS

NB: Cet article paru dans la rubrique  » RÉFLEXION » sur le site de KAPZY NEWS n’engage que son auteur

Depuis l’accession de Jovenel Moïse au pouvoir après les élections controversées de 2015-2016 Jean Charles Moïse se révèle le supporteur indéfectible de son ancien ami devenu président numéro 2 du régime dévastateur, accédé au pouvoir depuis 2017 à la faveur de la mascarade élection présidentielle organisée par Privert en dépit du rapport catastrophique de la Commission électorale communément appelée CIEVE.

Jovenel Moïse est aussi fidèle à son ami Jean Charles, le président ne souhaite pas retourner l’ascenseur à l’équipe mafieuse qui l’a propulsé au pouvoir, il travaille au profit de Pitit Desalin en adoptant des décisions politiques qui ne visent que l’aggravation de la situation socio- économique du pays. L’ancien sénateur ne veut pas que son ami laisse le pouvoir trop tôt, le Président Moïse ne souhaite pas terminer son mandat également dans l’unique objectif de faciliter l’accession de son ami Senateur au pouvoir pour faire échouer la 3e génération du pouvoir PHTKiste.

À chaque éventuel départ du pouvoir du Président Moïse, son ami sénateur vient toujours à sa rescousse, on se rappelle de la trêve politique annoncée par le Sénateur Moïse pour faire avorter deux journées de mobilisation 23 et 24 septembre 2017 durant la bataille contre la loi de finances 16-17 baptisé budget criminel, au cours la journée du vendredi 23 septembre 2017, les manifestants devraient se rendre à l’aéroport Toussaint Louverture pour désapprouver le Président Moïse lors de son entrée au pays après sa participation à la 72e assemblée générale des nations unies.
Le président Moïse a failli laisser sa peau non loin du carrefour de l’aéroport malgré la campagne de démobilisation entreprise par le sénateur Moïse très tôt sur les ondes de plusieurs stations de radio de la capitale pour casser l’élan du mouvement exigeant le départ de Jovenel Moïse, la présence des hommes lourdement armés en treillis militaires et des partisans du régime était insignifiante pour la protection du chef de l’Etat évacué en catastrophe.

Jovenel Moïse est le Président haïtien en fonction le plus impopulaire de toute l’histoire politique récente d’Haiti, il est resté au pouvoir avec l’appui du Core group, de la bourgeoisie réactionnaire corrompue, de l’opposition divisée, et d’une frange importante de la presse pourrie .

À chaque journée de mobilisation contre le pouvoir plus d’une dizaine de dirigeants de l’opposition morcelée appellent dans les médias traditionnels pour féliciter et remercier le peuple haïtien, aucune planification concertée pour sortir le pays du bourbier politique dans lequel le pays patauge à cause de la lutte d’influence pour le pouvoir , tous les dirigeants souhaitent une mise en commun de toutes les forces de l’opposition politique à une seule condition que le prochain candidat à la présidence sorte de leur camp politique .

Le leader de pitit Desalin est connu pour son sens émotionnel, il est le plus populaire de l’opposition politique radicale n’en déplaise à ses détracteurs, cependant il joue le double jeu, son avant-dernier coup politique a été orchestré pour déjouer la mobilisation du 18 Novembre 2018 contre le pouvoir en place, le drapeau noir et rouge ne symbolise pas la dictature comme veulent prétendre les Anti- Duvalieristes, mais le momentum politique n’était pas favorable à l’acte posé par l’acien sénateur Moise.

Le dernier voyage du sénateur Moïse aux nations unies au moment où la mobilisation anti Jovenel frôle son paroxysme confirme l’attachement des deux Moïse incapables de faire sortir le pays de la misère atroce qui ronge la population haitienne.

Il est de coutume que le mois de décembre soit la période de la trêve politique, le mois de partage , du dialogue , du marchandage et du coup bas politique, on attend le nouveau coup de truelle politique de sénateur Moïse pour continuer à supporter le pouvoir de Jovenel Moïse, on est sûr que Jovevel va continuer dans la même lancée de la Caravanne anti changement pour la poursuite de la dilapidation des maigres ressources de l’Etat dans sa lutte inéluctable de fragiliser d’avantage le régime Tèt kale empêtré dans moult actes de corruption dont le dossier de petro Caribe.

Jovenel Moïse est dans l’opposition, Moïse Jean Charles est au pouvoir . Le Président Jovenel reste et demeure un allié politique attaché au sénateur Moïse qui n’a jamais raté l’occasion de lui témoigner sa gratitude en affaiblissant l’opposition au besoin.

Clyfood BAZELAIS
Juriste
02-12-2018
42829607