30 °C Port-au-Prince, HT
2 novembre 2022

Sonley Cherisier écrit une lettre ouverte à Pascal Adrien et Jorchemy Jean-Baptiste

Sonley Cherisier écrit une lettre ouverte à Pascal Adrien et Jorchemy Jean-Baptiste

Lettre ouverte à Pascal Adrien et Jorchemy Jean-Baptiste

Je suis Sonley CHERISIER, jeune comme vous, mais avec beaucoup moins d’expérience. Je salue votre courage et surtout votre remarquable parcours politique.

À l’heure actuelle, nous vivons une situation chaotique, une crise multidimensionnelle sans précédent. Les grandes lignes historiques montrent que nous n’avions jamais connu ces moments dans l’histoire de ce pays. Une inflation galopante, l’érosion, la faim et l’insécurité tuent silencieusement ce peuple en plein milieu de la caraïbe.

La corruption est systémique depuis de nombreuses années. Je prends l’initiative de vous écrire pour attirer votre attention sur ce que traverse notre cher pays, Haïti. Les grandes lignes de notre première chanson disent, il faut que nous marchions unis. Le moment est venu de mettre de côté nos amis politiques personnels, si leurs interêts sont contraires au bien-être commun. Mettre de coté les sursauts et exploits personnels, s’ils n’aident pas la patrie commune.

Le côté visionnaire de ma position autour de la situation ne fera jamais l’unanimité, mais j’ose dénoncer et proposer quelque chose qui soit une alternative de plus tenant compte du ras-le-bol de la population, c’est peut-être l’une des meilleures.  » IL FAUT UNE TOUTE NOUVELLE CLASSE POLITIQUE, IL FAUT FINIR AVEC LES PUTSH CONTRE UNE PERSONNE QUELCONQUE, MAIS FAISONS-LE CONTRE UNE CLASSE ».

Si après le départ du Premier Ministre Ariel Henry, c’est le CORE-GROUP, les hommes et femmes, les vrais instigateurs de cette crise une fois de plus, qui négocieront pour l’adoption d’une nouvelle résolution, ce ne sera qu’un nouvel épisode de cette crise chronique.

Je sollicite: vos voix, vos engagements et surtout vos respects pour cette nation, pour dire non! l Il n’y aura pas de remplacement du PM Ariel Henry par l’un de ses acolytes. De l’opposition ou du pouvoir, ils sont les mêmes avec une seule et unique vision, le chaos. La destruction pour ceux de l’opposition et le vol pour les hommes et femmes au pouvoir c’est ce que nous vivons depuis des décennies.

Monsieur Pascal Adrien, Monsieur Jean-Baptiste Jorchemy vous faites partie de la génération qui doit inverser la tendance et redonner à Haiti sa souveraineté. Saisissez la balle au bond!

Unissons nos voix pour dire » OUI, LA CLASSE POLITIQUE HAÏTIENNE A ÉCHOUÉ PITEUSEMENT » Il faut de nouvelles têtes, des hommes et femmes compétents capables de travailler pour un avenir meilleur et une prospérité pour la génération future.

Cordialement mes chers compatriotes.

Sonley CHERISIER
Citoyen Haïtien

error: Content is protected !!