28 °C Port-au-Prince, HT
25 février 2021

« Sanba Zele » interprète « Pèlen Tèt » de l’éminent auteur haïtien, Franketienne

Pèlen Tèt, est un classique dans le champ théâtral haïtien conçu par le grand poète, peintre, dramaturge Jean-Pierre Basilic Dantor Franck Étienne plus connu sous le nom de Frankétienne. Publié, sous le régime dictatorial des Duvalier, vers la fin des années 70, cette pièce de théâtre qui raconte la vie d’un ouvrier et d’un intellectuel coincé dans l’exil à New York, a rencontré très vite, un succès titanesque tant en Haïti qu’à l’étanger.

"Sanba Zele" interprète "Pèlen Tèt" de l'éminent auteur haïtien, Franketienne 1

Cette comédie retrace la vie de Pyram, un ouvrier et de Polidor, un intello qui vivent dans le bas-fond de l’exil à Brooklyn, à New York. Issu de catégorie sociale différente, ils vivent différemment l’exil puisqu’ils n’ont pas les mêmes schèmes de pensée. Elle est aussi une manière pour Frankétienne de mettre à nu la triste réalité de l’époque,sans faire entendre tout en faisant comprendre.

Pour y arriver, Frankétienne a utilisé toute une avalanche de mots, d’expression, d’énigmes, de métaphores, de « pawòl daki » colorés d’amour, de haine, d’angoisse, de révolte, d’union, d’espoir entre cet ouvrier et cet intellectuel piégés l’un l’autre dans les méandres de l’exil.

C’est cette pièce engagée que le groupe théatral « Sanba Zele » a offert à son grand public port-de-paisien, à Caciquat Convention Center ce dimanche 27 novembre 2020, pour son 8ème anniversaire. Johnsley Bertho et Dominique Fils-Aimé respectivement dans le rôle de Pyram et Polidor ont, encore une fois cette année, su étancher la soif de leur public qui, malgré le temps pluvieux, a fait le déplacement pour suivre de bout en bout le spectacle.

A la fin du spéctacle, même Clément Bénoit II ne pouvait que dire : « chapeau bas à Sanba Zele pour cette interprétation presque plus parfaite que l’originale. » Ce groupe théatral a aussi, malgré dans un autre contexte, montré que Pèlen tèt s’est toujours de prétexte pour dénoncer l’inégalité sociale qui gangrène la société haïtienne.

Mormens BLANC.

error: Content is protected !!