24 °C Port-au-Prince, HT
15 novembre 2019

Les résidents des bidonvilles de la capitale lancent un cri d’alarme

Plusieurs centaines de résidents des quartiers populeux de Village de Dieu et Cité Plus à Martissant, ont exprimé leur colère contre les gangs armés qui ont établi leurs repaires dans ces bidonvilles. Ils ont défilé dans plusieurs artères de la capitale, hier mercredi 10 avril 2018, afin de lancer un cri d’alarme à l’endroit des autorités.

lls réclament une intervention urgente des forces de l’ordre pour appréhender le chef de Gang, connu sous le nom d’Arnel, qui a instauré la terreur dans le bidonville.
En colère les manifestants se plaignent du retard des autorités policières et judiciaires dans la mise en place de dispositions pour ramener la paix dans les bidonvilles.

Selon les résidents les membres du gang d’Arnel sont responsables de plusieurs assassinats et cambriolages dans le bidonville. Ils veulent provoquer la fuite de tous les résidents, explique un citoyen. Le ministre de la justice, le chef de la police et la direction départementale de la PNH doivent appréhender ces criminels, insiste t-il.

Avec Radio Métropole

Suivez les dernières actualités en temps réel avec KAPZY NEWS