23 °C Port-au-Prince, HT
15 avril 2021

Le miroir de l'info !

Réginald Boulos s’insurge contre une plaisanterie de mauvais goût de Martelly

Dans un communiqué, le président du conseil de la Société Immobilière et Financière (SIF), propriétaire de l’Hôtel NH El Rancho, Dr. Reginald Boulos, proteste de manière la plus véhémente, contre une plaisanterie de mauvais goût de l’ex président Michel Joseph Martelly qui se doit en toutes circonstances, de se comporter en citoyen modèle.

Réginald Boulos s'insurge contre une plaisanterie de mauvais goût de Martelly 1

Par: Celou FLECHER

La Société Immobilière et Financière (SIF), propriétaire de l’Hôtel NH El Rancho, dit avoir appris avec stupéfaction, sur les réseaux sociaux, que l’ancien président Martelly eût a déclarer, sur un ton de plaisanterie, que « l’argent qu’il a volé des fonds Pétrocaribe a été investi, entre autres, à l’Hôtel NH El Rancho ».

Dans ce communiqué, la Société Immobilière et Financière (SIF) a informé l’opinion publique nationale et internationale en général, les utilisateurs des réseaux sociaux et les acteurs de l’industrie du divertissement en particulier que, l’Hôtel NH El Rancho », n’a jamais obtenu un centime des fonds de Pétrocaribe. La SIF a fait remarquer qu’elle est fière du support de ses actionnaires et des institutions financières avec lesquels elle travaille depuis de nombreuses années.

La Société Immobilière et Financière (SIF) a en outre, précisé qu’aucun membre de la famille de Martelly ne détient des actions à la SIF.

Ce communiqué signé par l’homme d’affaires Réginald Boulos déplore vivement qu’un ancien haut dignitaire de l’État puisse ainsi banaliser cette sérieuse campagne citoyenne de demande des comptes sur l’utilisation des fonds de Pétrocaribe, au point d’en tirer matière à plaisanterie dans le mépris flagrant et inacceptable du droit légitime du peuple haïtien à la vérité.

En conclusion, la Société Immobilière et Financière (SIF) s’efforce, dans un contexte difficile, de développer un complexe hôtelier de standard international grâce aux efforts constants de ses actionnaires, lesquels ont toujours démontré leur foi inébranlable dans l’émergence d’une Haïti prospère, plus juste et plus humaine.

Réginald Boulos s'insurge contre une plaisanterie de mauvais goût de Martelly 2

error: Content is protected !!