25 °C Port-au-Prince, HT
24 octobre 2021

REFKAD Clôture en beauté la 8ème édition du Camp d’Été 2021 à Carrefour.

Une centaine d’enfants, garçons et filles, âgés de 3 à 17 ans, ont participé au camp d’été 2021. Le camp est non seulement un lieu de divertissement et de créativité, mais aussi un lieu d’apprentissage de valeurs, d’habitudes saines et de compétences pour l’avenir de ces jeunes. Depuis la 1ère édition en 2012, plus de 4,000 enfants ont directement bénéficié de ce programme annuel, avons-nous appris à la rédaction du journal en ligne KAPZY NEWS.

« Timoun pou Lapè ak Lespwa » Le 8ème camp d’été de REFKAD (Rezo Fanm Kapab dAyiti), réseau d’organisation de défense des droits des Femmes et des Filles et les droits Humains, a lieu du 9 août au 14 septembre 2021 autour du thème « Timoun pou Lapè ak Lespwa« . L’ensemble de l’événement s’est déroulé au local de l’organisation situé dans le département de l’ouest d’Haïti, à Mon Repos 44, dans un protocole «d’Espace Ami des Enfants », communément appelé CFS dans la terminologie des ONG travaillant dans le domaine de la protection de l’enfance.

Programme d’Encadrement des Enfants.  

Environ cent (100) enfants des deux sexes, âgés de 3 à 17 ans, de la Commune de Carrefour et bien d’autres départements du pays ont participé à ce camp d’été traditionnel avec un ratio de dix-huit (18) moniteurs et monitrices pour 97 enfants. Ces instructeur-e-s ont été formés aux notions de Camp de jour, Droits et protection des Enfants par l’agence des Nations Unies, l’UNICEF, et Fondasyon Zanmi Timoun, partenaires de REFKAD. L’équipe de coordination, très investie dans la réussite des activités avec les enfants, se réunissait quatre (4) fois par semaine selon un calendrier préétabli. Psychologues, entraîneurs sportifs, danseurs, infirmiers, secouristes, plasticiens, et autres ressources ont travaillé sans relâche afin de fournir un encadrement individualisé de qualité aux enfants dans un esprit de paix et d’espoir en Haïti, comme le suggère le thème du CAMP.

La grande innovation de la 8ème édition reste le prix appelé « Ma médaille d’Excellence« , décernée aux enfants qui ont fait preuve d’un leadership assidu et des résultats probants tout au long du camp. Quatre (4) filles et un (1) garçon ont reçu cette récompense. Une lettre du REFKAD a été transmise aux (6) établissements scolaires des gagnant-e-s, à savoir : Collège du Bicentenaire d’Haïti, élève 7ème A.F, Institution Jubilée Académie Chrétienne, élève 8ème A.F, Collège Univers Frère Raphael, élève NS1, École Saint Charles de Carrefour, élève 8ème A.F et enfin École Vie de France, (Ste Hélène -Jacmel). Cette approche vise à construire les relations école-famille-communauté et à créer les conditions favorables pour encourager le leadership scolaire d’excellence chez les enfants.

M. et Mme Adrien, parents de Stéphanie, 8 ans, louent les bienfaits remarquables du camp d’été pour leur enfant, qui a toujours été .introvertie Depuis qu’elle a participé au camp, Stéphanie est désormais capable de se faire des amis de son âge, son intelligence émotionnelle a augmenté et sa confiance s’est accrue. M. et Mme Pierre sont satisfaits du changement observé chez leur fils Alexandre, âgé de 12 ans. Selon eux, Alexandre est maintenant capable de s’occuper de lui-même au quotidien, il devient de plus en plus autonome et peut prendre des décisions pour lui-même et, comme le dit son père, devenir autonome signifie que l’on acquiert progressivement une forme de contrôle sur soi et sur sa vie.

Promotion des loisirs sains, au sport, à la culture et au jeu

« Se yon obligasyon pou REFKAD realize kan dete ane sa ankò, akoz pa gen pwogram lwazi aksesib pou tout timoun nan peryòd vakans yo nan peyi a, e nan komin Kafou, rive klotire 8ème edisyon sa pat fasil ditou, men se misyon nou pou ankouraje dwa lwazi sen ak pwoteksyon timoun yo » déclara Madame Monie PIERRE, coordonnatrice de la 8ème édition, lors de la cérémonie de clôture. Cette année encore, malgré le contexte social pénible avec les conditions de vie difficiles des familles exacerbées par la situation sécuritaire intolérable (l’assassinat du Président de la République), la propagation de la pandémie du virus covid 19, le camp de jour de REFKAD a eu lieu et a été riche d’une pléthore d’activités éducatives pendant six (6) semaines de vacances et d’aventures estivales.

Avec une pédagogie personnalisée autour d’un contenu adapté, les ateliers créatifs, principalement des jeux d’échecs et de scrabble en collaboration avec la Fédération Haïtienne des Échecs (FHE) et la Fédération Haïtienne de Scrabble respectivement. Séances de danse traditionnelle de tambour et de danse hip-pop, séances d’art plastiques, ateliers de lecture, marelle éducative, hula hoop, ont été les activités phares du camp.

Parmi les autres modules éducatifs figurent : l’éducation civique, la violence sexuelle, la masculinité positive, la gestion de l’environnement et des conflits, les droits fondamentaux des enfants et des êtres humains, l’hygiène personnelle, les maladies sexuellement transmissibles (MST-IV), la communication sociale, la construction de l’identité de genre à l’adolescence, ainsi que des sorties récréatives et des projections de films.

Installation innovantes
L’aire de jeux dispose d’une variété de jouets adaptés pour favoriser le développement moteur et cognitif des enfants et des jeunes. Ces jouets les invitent à interagir avec les autres, dans le partage, la coopération, la discipline et stimulent leur concentration et leur mémoire. Il s’agit de bateaux doubles, de chariots doubles, de cages à écureuils, de balançoires, de toboggans, de paniers de basket et de piscines gonflables, le tout conformément au protocole établi et à la mise en pratique des gestes barrière. De nombreux enfants sont membres du REFKAD Kids Club et bénéficient d’autres programmes de REFKAD tou t au long de l’année. Ils/elles sont attendus à la 4ème édition de « Mère de Noël » de REFKAD, pour leurs rendez-vous CADEAUX!

Depuis la 6ème édition, la stratégie de sensibilisation des parents est utilisée. La plupart des enfants qui souffrent de troubles de la personnalité ou qui rencontrent des difficultés scolaires ou sociales ont tendance à accuser l’absence des parents dans leur vie quotidienne au camp. Ainsi, en plus des réunions et des communications écrites, un échantillon de 6 parents (2 pères/4 mères) a reçu des incitations de REFKAD en fonction de leur régularité utile tout au long des activités. Ces parents ont participé au camp avec leurs enfants.

La cérémonie de clôture de la 8ème édition du camp d’été REFKAD a lieu le dimanche 19 septembre 2021 au Royal Caribbean à Carrefour. Tout le monde avait pour consigne de s’habiller strictement selon le code vestimentaire : violet lavande, noir et blanc. Dans un décor planté pour la circonstance et d’un public de parents, d’amis, de représentants de la Protection civile, Croix-Rouge, Scouts d’Haïti et de centaines d’enfants du site « Ami des Enfants », hébergé au site Centre sportif de Carrefour, en raison de conflits entre bandes armées, tout était prêt pour la prestation de nos campeur-e-s. Dans ce contexte difficile, ces moments de joie constituent une source de résilience pour nos communautés. Les enfants en ont profité pour présenter à cœur de joie aux invités certaines réalisations au cours des six semaines de loisirs et d’apprentissage.

Sous la directive de la maitresse de cérémonie Darla JEAN, et de Carla Eugène, monitrice du Camp, toutes deux anciennes du Camp, tout a commencé : tour de chant, défilé de mode, récital de texte, danse, sketch contre la violence entre enfants ont planté le décor de la première partie de l’agenda, mettant en valeur les différentes compétences des enfants.

Keedjinih GREFFIN, élève de 8ème année fondamentale, dans son discours, a montré comment le climat d’insécurité affecte durement les enfants de son âge. La situation sécuritaire, dit-elle, « ne nous permet d’effectuer les sorties récréatives en toute quiétude, que les enfants adorent tellement. Aujourd’hui, il n’est plus possible de manger nos Pizzas sur place dans des pizzérias, ce n’est plus le même plaisir que de se rendre ailleurs en chantant joyeusement en groupe dans le bus à l’aller comme au retour, que les étés d’avant ».

Ensuite, l’artiste Jean Jean ROOSVELT, ambassadeur de bonne volonté de L’UNICEF était de la fête. Adulé par les enfants, il a su réchauffer leurs cœurs, en les faisant chanter et danser à cœur de joie et d’espoir. Belle prestation du chanteur qui a été suivie de la remise de certificats à tous les enfants, ainsi que d’un kit scolaire complet.

Camp d’été REFKAD, ses débuts

À l’été 2012, le Camp REFKAD est né. Il a été dédié aux parents défavorisés issus de communautés difficiles, notamment aux femmes chefs de famille monoparentale, qui sont souvent en conflit avec les périodes de vacances de leurs enfants en raison d’obligations de joindre les deux bouts ailleurs. Avec ce premier groupe d’enfants, la programmation a été conçue exclusivement pour cette période. Les plaintes enregistrées par les structures de protection, dont les données du centre d’écoute et de soutien REFKAD de la commune de Carrefour sur l’année 2011/2012, expriment l’ampleur du préjudice causé par le manque de surveillance vigilante de leur progéniture par les parents. Les conséquences sont parfois irréversibles dans la vie des enfants: viols, abus de confiance, grossesses précoces, initiation à la drogue et à l’alcool, violence contre les enfants, exploitation des enfants par des personnes mal intentionnées dans les communautés.

Au cours des huit (8) dernières années, le camp d’été s’est concentré sur la petite enfance et l’adolescence avec un accueil individualisé, et le développement des relations significatives pour l’enfant. Inspiré de la psychopédagogie et personnalisé sur le plan académique, artistique et psychosocial pour valoriser l’estime de soi, les compétences sociales, la solidarité, l’entraide, l’économie domestique, la gestion du temps, et promouvoir un modèle de résilience aux crises adolescentes qui ajoute un moment de répit pour les parents dans la paix.

La seule édition qui manque est celle de 2020, qui n’a pas eu lieu en raison de la propagation de l’épidémie de la Covid 19. REFKAD, tient à remercier les nombreux partenaires et parents pour la confiance témoignée à notre organisation à travers ce programme. Nous remercions le personnel de maintenir cette initiative vivante et utile pour les enfants d’Haïti. La 9ème édition du camp d’été est prévue du 9 août au 15 septembre 2022.

TNFA
20 septembre 2021
[email protected]
(509) 4741-46 46/ 38 28 7278

error: Content is protected !!