27 °C Port-au-Prince, HT
19 septembre 2020

Radio ZIP FM voit une main politique après la fermeture de sa fréquence

Selon une note dont copie est parvenue à la rédaction de KAPZY NEWS, plusieurs personnes qui se font passer pour des membres de la CONATEL, ont procédé, le 30 mai dernier, à la saisie des matériels de diffusion de ZIP FM émettant sur le 88.7 FM depuis Caradeux.

« Ces personnes s’étaient fait accompagner des agents de la PNH et d’un juge de paix connu sous le nom de Lucien GEORGES » peut-on lire.

Dans cette note, la direction générale de la radio de ZIP FM affirme avoir entrepris toutes les démarches légales auprès du CONATEL ajoutant que la décision de fermer sa fréquence 88.7 FM est arbitraire.

La note a clairement indiqué que la fréquence serait vendue à un pasteur avec la complicité d’une personnalité politique avant d’ajouter: cette nouvelle station est dénommée « CHANJMAN FM ».

Par ailleurs, la direction générale de ZIP FM a révélé avoir reçu des menaces de mort de la part d’un certain Ing.LUBIN, réputé proche du pasteur en question. « M’ap tire tout jounalis ZIP yo nan tèt yonn apre lòt si yo pa mete dlo nan diven yo », aurait déclaré le nommé Ing.LUBIN ainsi connu au cours d’une réunion qui s’est tenue entre CONATEL et les personnels de ZIP FM.

LIRE AUSSI:  Haïti: Révoqué à Mélodie FM, Raynald Petit-Frère parle de décision arbitraire

Source : Radio ZIP FM

error: Content is protected !!