25 °C Port-au-Prince, HT
25 novembre 2020

Quelle différence y-a-t-il entre citoyenneté et nationalité?

L’homme est aliéné et endoctriné négativement. Avec un cerveau sensé,une pensée lumineuse et une âme libérée nous avons besoin de toucher ce sujet pour éliminer la confusion dans le monde pour que la liberté puisse être établie réèllement dans l’âme de chaque personne. Oui! Il faut que lumière soit faite finalement sur la différence entre la citoyenneté et la nationalité.

Dépuis belle lurette des gens pensent qu’il n’y a pas de différence entre citoyennneté et nationalité parcequ’ils se sont trompés par un lavage de cerveau des trompeurs sincères qui travaillent pour leurs gouvernements. Mais , la personne qui vous montre comment pensée peut limiter cette capacité éternellement en vous; seul L’Être Suprême peut vous faire pensée pour vivre en personne libre totalement parcequ’il est Celui qui vous aime désintéréssément. Mais, les gouvernements ont toujours des plans cachés, ils ont toujours peur de la capacité de leurs peuples de penser lucidement;donc, ils font une campagne de confusion quotidiennement avec l’aide de certains psychologues, sociologues et médias pour qu’ils puissent avoir un contrôle quasi- éternel sur l’homme. Dans le dictionnaire de la loi (Blacks law dictionary)on définit un citoyen comme suit:  » Un sujet, une personne qui doit payer ses impôts et se soumettre aux lois établies par le gouvernement ». Et, cette mentalité leurs donne pouvoir déceptivement sur les citoyens qui sont en réalité leurs patrons.

Cherchons le mot sujet: Sujet veut dire: Subordoné, soumis,dépendant, obligé d’obéir. Maintenant, comment un patron peut-il obliger d’obéir à ses employés? Bizarre, n’est ce pas?

Cherchons le mot citoyenneté maintenant.

Citoyenneté:

Propriété d’une personne qui décrit son appartenance à un Etat.

La citoyenneté est le fait pour un individu, pour une famille ou pour un groupe, d’être reconnu officiellement comme citoyen, c’est-à-dire membre d’une ville ayant le statut de cité, ou plus généralement d’un État.

Il n’y a pas de citoyenneté en général, même si beaucoup de personnalités se sont revendiquées comme citoyens du monde ou cosmopolites.

LIRE AUSSI:  Covid-19/ Confinement: mon indifférence face à la fermeture des écoles.

Reconnu officiellement par un gouvernement veut dire que ce même gouvernement donne droit à une personne de voter, payer ses impôts et obligé d’obéir aux lois établies par le gouvernement même si ces lois sont injustes.

NB: Une citoyenneté est un contrât invisible entre une personne réèlle et un gouvernement qui est une personne fictive.

Maintenant, peut-on signer un contrât avec une personne(gouvernement) qu’on ne peut pas voir ni toucher? J’en doute.

N’oubliez jamais que la personne qui vous donne une chose peut la reprendre quand bon lui semble.

Cherchons nationalité :

Nationalité:

appartenance d’un individu à un peuple ou à un État.

La nationalité est un concept multiforme relatif à l’appartenance d’une ou d’un groupe de personnes à une nation culturelle ou politique déterminée ou possédant la volonté d’exister. La latitude sémantique du terme est principalement due à un désaccord entre deux écoles de pensée du xixe siècle basées sur des traditions opposées ; l’universalisme de la philosophie des Lumières française et le mouvement lui étant réactionnaire, le relativisme culturel du nationalisme romantique allemand[1]. On peut donc parler de nationalité politique et de nationalité culturelle ou sociologique[2].

D’une part, la nationalité politique se définit comme une preuve légale de l’appartenance à un État. Si le concept de nationalité ne se confond pas automatiquement avec la citoyenneté, ces deux termes peuvent aussi être employés comme synonymes l’un de l’autre, dans le langage courant comme dans les documents officiels.

D’autre part, la nationalité culturelle ou sociologique définit des communautés qui ne forment pas forcément des États indépendants. Elles sont plutôt des regroupements de populations sur un territoire plus ou moins défini qui partagent soit une combinaison particulière de caractéristiques objectives (langue, religion, culture, histoire) ou la caractéristique subjective d’autodéfinition souvent exprimée par le nationalisme.

LIRE AUSSI:  Haïtiens au Chili: quand l’état haïtien conspire ses citoyens contre lui-même

Je vois beaucoup de confusions dans la définition de nationalité. Laissez-moi vous donner la mienne chers lecteurs et lectrices.

La nationalité est un droit de naîssance. Cela veut dire que quiconque est né sur le sol d’une nation a automatiquement la nationalité de cette nation, il/elle est un aboriginaire de cette partie de la terre.

La nationalité est irrévocable- elle est permanente tandisque la citoyenneté est révocable.

La citoyenneté est un privilège- un contrât invisible tandisque la nationalité est un droit irrévocable- une chose permanente ou éternelle.

Exemple pour les personnes qui ne comprennent pas les choses facilement: L’état haïtien peut révoquer la citoyenneté de Maarten Bout quand bon lui semble parcequ’il n’est pas né en Haïti. Mais, il ne peut jamais révoquer la nationalité d’une personne née en Haïti.

Il y a nationalité de sang aussi. La nationalité de sang veut dire toute personne née d’un parent qui vit dans un pays étrangé a automatiquement la nationalité de son parent. Sur ce, il faut exiger à l’état haïtien de reconnaître la double nationalité des enfants et des petits enfants des haïtiens qui vivent en déhors d’Haïti.

Mes chers compatriotes! Je vous apporte devant la réalité des faits sur la différence entre la citoyenneté et la nationalité,plus jamais ne laissez quiconque vous tromper sur ce fait parceque là où il y a la lumière nous voyons les choses très clairement.

Romane Désir

Professeur/Technicien en Communication/Consultant.

email:[email protected]

Tous droits réservés, 15 Décembre 2019

error: Content is protected !!