26 °C Port-au-Prince, HT
25 novembre 2020

Quand Panel Virtuel met le cap sur l’éducation

Selon les témoignages de plusieurs personnes, Haïti était déjà en confinement même avant la découverte des deux premiers cas de personnes infectées au COVID-19 en Haïti le 19 mars 2020. D’autres estiment que le pays connait une crise politique aiguë ajoutée à la situation sociale et sécuritaire qui ne cessent de se faire sentir depuis les évènements du 6-7 juillet 2018.

Quand Panel Virtuel met le cap sur l'éducation 1

Depuis l’arrivée du nouveau Coronavirus mi-mars sur le sol haïtien, le gouvernement déclare l’état d’urgence sanitaire à travers tout le pays dans un arrêté daté du 19 mars 2020 exigeant la fermeture des écoles, des universités des centres professionnels, de l’aéroport, la réduction du personnel dans les administrations publiques et privées.

Malgré le problème de l’énergie et la lenteur de l’internet, nombreux sont ceux qui se sont tournés vers les technologies de l’information et de la communication pour assouplir leur peine dûe à la présence du COVID-19 dans le pays.
Si certaines écoles et universités s’efforcent pour donner quelques cours en ligne, Panel virtuel en profite également pour poursuivre son objectif socio-éducatif. Cependant, cette opportunité n’est pas à la portée de tout le monde selon le constat de certains observateurs.

En dépit du rejet dont est victime la jeunesse haïtienne, elle continue à croire à un avenir meilleur et ne cesse d’innover pour améliorer le quotidien de ses pairs. C’est le cas pour un groupe de jeunes journalistes, à travers leur plateforme médiatique en ligne dénommée Panel Virtuel, a lancé depuis le 15 Mai 2020 un concours de connaisances générales intitulé Génie du confinement dans le but de permettre aux jeunes de travailler leurs méninges tout en étant confinés.

Depuis le lancement du concours, jusqu’à aujourd’hui, les jeunes se montrent grandement intéressés à une telle initiative et participent avec beaucoup d’énergie. Ce concours permettra aux jeunes et aux plus âgés d’acquérir des connaissances utiles et de gagner plusieurs prix, notamment de l’argent en liquide, des minutes téléphoniques et bien d’autres encore, a confié l’un des membres de la commission organisatrice du concours. Et du coup, il profite de l’occasion pour souligner que du 22 mai au 15 juin 2020, plus de 300 jeunes se sont montrés intéressés au concours. Fautes de téléphones, d’énergies, de faible connexion Internet, seulement
105 personnes ont pu s’inscrire officiellement et participent aux séances de jeu trois fois par semaine; a ajouté le même responsable.

LIRE AUSSI:  Haiti: Pour FIHA, la chanson " Lave Latchaw " salit l'image de la femme

« Le génie du confinement va nous permettre d’augmenter nos connaissances et tout en gagnant des primes pendant ce temps de confinement », a martelé Doudelyne Estly qui participe au concours identifiée au code 059

Bethoven Charles 005 de son côté, félicite l’équipe de Panel Virtuel pour avoir orgnisé ce concours et encourage tous les jeunes à s’intéresser à ces genres d’activité, tout en restant convaincu que la jeunesse haïtienne peut faire beaucoup de choses.

Pour lancer ce concours, les organisateurs ont du contacter quelques supporteurs afin de bien mener à terme ce challenge.

Beaucoup ont salué l’initiative et souhaitent partager le peu qu’il soit avec l’équipe en vue d’honorer les gagnants du concours. Dans une émission réalisée avec trois d’entre-eux, ils ont montré la nécessité de supporter ces genres d’activités qui sont très bénéfiques pour les jeunes de ce pays.

L’un d’entre eux, Arbuste Victor, coordonnateur du Programme d’Entraide Éducatif (PEDU) travaillant dans le domaine éducatif aux États-Unis invite les jeunes écoliers et universitaires à s’adapter au Covid-19 pour continuer à se former.

L’équipe Panel Virtuel souhaite remercier; Mme Jeannis Régis, Directrice de l’Institution Nouvelle Source; Monsieur Vackson Bélony, Professeur Arbuste Victor coordonnateur général du Programme d’Entraide Educatif (PEDU); Professeur Benjamin Noel, PDG de HCRAT; Mme Nadine Claire, Mme Bernadette Mathurin, la secrétaire d’Etat Soinette Desir, Dr Wesly Michel Toussaint , monsieur Gesper Barthelemy, Mme Ronaldine Gilles, professeur Claude Calixte, Me. Bertho Elisma et tant d’autres personnes qui ont déjà pris l’engagement de contribuer à la remise des prix lors de la grande finale.

LIRE AUSSI:  2 associations des familles de policiers victimes crient au secours

En effet, sans la collaboration et l’engagement de ces personnalités et institutions précitées, la première édition du concours génie du confinement ne serait possible a fait savoir l’un des responsables de l’équipe organisatrice du concours. Il tient à saluer la contribution de ces personnes dans le cadre de la réalisation de ce concours tant apprécié par les jeunes écoliers, écolières et universitaires haïtiens.

« Le génie du confinement nous a permis d’identifier qui sont les vrais amis de l’éducation et nous a permis de démasquer certaines hypocrisies dans le secteur éducatif haïtien » a-t-il ajouté le responsable.

Tout est bien qui fini bien, ainsi, la grande finale aura lieu en ligne, le dimanche 12 juillet et les primes seront remis le 14 juillet 2020 afin de clore en grande pompes cette première édition, n’est-ce pas la fin qui couronne l’oeuvre dit-on?

Auteur / .. PJ ../

error: Content is protected !!