26 °C Port-au-Prince, HT
15 août 2020

Quand les jeunes luttent contre leur exclusion systématique dans l’exercice du pouvoir politique en Haïti…

Quand les jeunes luttent contre leur exclusion systématique dans l'exercice du pouvoir politique en Haïti... 1

Partant du constat de l’exclusion systématique de la jeunesse dans l’arène politique et dans l’exercice du pouvoir politique en Haïti et conscients de l’urgente nécessité de s’engager ouvertement, un groupe de jeunes issus de la Mère-Patrie et de la diaspora se veulent des acteurs importants et se portent comme les ambassadeurs de la jeunesse. Ils se réunissent autour d’un mouvement et d’un projet visant à décentrer la politique en Haïti. Ces jeunes luttent pour l’implication effective et directe des jeunes dans l’exercice du pouvoir politique, car, pour eux, la politique ne peut plus être l’apanage des vieux. Néanmoins, cette démarche ne vise pas à exclure les vieux de la politique, mais à établir un pont entre les générations pour un dialogue politique franc, inclusif et participatif et, par ricochet, en finir avec cette espèce d’incommunicabilité intergénérationnelle qui bat son plein dans le pays. Bref, l’idée consiste tout simplement à partager l’espace politique et à intégrer les espaces décisionnels en Haïti, surtout à Petit-Goâve.

LIRE AUSSI:  Insolite mais vrai: Desras Dieusel Simon, avocat du prophète Marckenson Dorilas

Pour authentification:

Caleb Mac Bernard DORCE, Rutherford LINDOR, James Desrosiers, Michel Francky, Junior Chéry, Clarens LINDOR, Milcar Jeff DORCE, Andson LATTAQUE, Andoizin MANOLI, Allisah JEAN-FÉLIX, Roodly JEAN-FRANÇOIS, Jean-Marie GAUDAR, Mickenson LATTAQUE, Athalie Amédie LINDOR, Fritz-Ony DORCE.

(Les représentants des ambassadeurs de la jeunesse)

Vive Haïti! Vive Petit-Goâve! Lajenès p ap dòmi.

error: Content is protected !!