27 °C Port-au-Prince, HT
23 septembre 2020

Quand le bon sens est en déroute, le pire est au rendez-vous

Par :Junior Luc

Le président récompense une fillette pour ses “gouyad”! Faut-il en dire, en croire ou en pleurer?En tout cas, les “gouyad” entant que fait divers n’étonnent personne. Mais personne non plus n’aurait jamais osé penser que des “gouyad “ d’une fillette toute innocente pourrait charrier une telle récompense de la part du couple présidentiel. Détrompez-vous! la récompense s’agit de la façon dont cette tripotée a sacrifié l’enfant. Le message advient comme un coup poing sur la gueule des internautes , en un tournemain, ils voient 17chandelles. Personne n’a envie de rester bouche-bée ,mais dommage les mots se font prier.

Ce gouvernement fait preuve effectivement de sa faiblesse , de ses laxismes et de ses manques pour maintenir le pouvoir. Il exprime aussi son mépris pour les choses éducatives. En regardant les principes préétablis pour les examens d’Etat en vue d’avoir enfin un diplôme , l’on se demande s’il n’est pas préférable d’aller apprendre à ” gouyer ” ? Faut-il bien avoir une coupe du monde pour que la vérité s’éclate! Pour que les doutes se dissipent. Pour qu’on puisse remarquer à quel point ce sont les gens costumés ici, qui ont cautionné ces conduites débridées, ces modes de vies sans gène, sans honte et sans remords. À ce que je sache, seules les valeurs reconnaissance la valeur d’une valeur.

LIRE AUSSI:  Le président jovenel Moïse semble vouloir jeter de l'huile sur le feu

On peut se convaincre pour dire en faisant ce crime contre la dignité humaine , ils ont souligné pour éclairer notre lanterne un peu plus, qu’ils n’ont aucun projet de développement pour ce pays. C’est pour cette raison qu’il se lance dans un échange démesuré contre leur intégrité et leurs dignités. Le président Jovenel Moïse distribue des télévisions à la chambre basse , 500.000 gourdes à chaque Député. Rappellez-vous du financement des partis politiques?

Lorsque un chef d’Etat décide volontairement de targuer et de trangresser en amont en aval les principes de la morale , pendant qu’il cherche à apaiser les tensions en troquant son argent contre sa personnalité, l’avenir est compromettant. Lorsqu’un Président légalise les dévergondages, Il n’y a rien à craindre. Le pire est probant et viable. Quand une autorité perd son bon sens , le pire est au rendez-vous. Heureux sont les aveugles et les sourdeurs! Au moins , Il ne voient et n’entendent certaines choses dans ce pays.

LIRE AUSSI:  Ces comportements nous poussent en arrière

Paru le 20 juin 2018

error: Content is protected !!