23 °C Port-au-Prince, HT
13 novembre 2019

Proposition de sortie de crise de l’UNJADAYITI

Dans un communiqué de presse transmis à l’agence KAPZY NEWS, l’Unité des Jeunes en Action pour le Développement d’AYITI (UNJADAYITI) se fait le devoir de proposer à la nation toute entière une Alternative de sortie de crise pour une Société capable de compter sur elle-même.

Proposition de sortie de crise de l'UNJADAYITI 1

Chers /Chères Compatriotes,

Aujourd’hui, il est temps de nous lever et de relever notre pays.

Il nous faut donc, nous mettre ensemble afin de rompre avec les anciens modèles qui n’ont pas donné de résultat, ou plutôt ces mauvaises pratiques qui ont fécondé les réalités indescriptibles et déconcertantes dans lesquelles nous nous retrouvons.

Ensemble, nous devons établir des paradigmes innovants et efficaces afin de construire les bases solides et progressistes de cette nouvelle Société revalorisée dans laquelle pourrait s’épanouir un autre type de Citoyen et de citoyenne digne de notre passé glorieux, Capable de colmater les fléaux tels que :

La faim – le chômage – l’incertitude – l’instabilité- l’insécurité – la Division – la Corruption etc.

– Considérant qu’aucun effort ne doit être ménagé pour assurer le bien-être de la population.

– Considérant que la résolution de la crise actuelle doit nécessairement passer par la réalisation d’un dialogue franc et sincère, dans un esprit de concorde et de paix en vue de permettre aux représentants de toutes les forces vives de la nation d’apporter par leur savoir, leur engagement, leur expérience, et leur contribution à la recherche des solutions Adéquates et durables aux différents problèmes qui empêchent le développement durable du pays.

– Par ailleurs, au cœur d’une crise presque interminable dont les périodes de pause demeurent des exceptions, le pays est coincé dans une escalade de violence et turbulence perpétuelle.

– Parallèlement à ce tableau désastreux, Ayiti est la proie d’une instabilité politique caractérisée par des agitations populaires, des contestations de l’opposition, des demandes de reddition de compte par des Citoyens, la Justice Sociale réclamée par les jeunes, la démission du Président de la République et le Procès petro caribe.

– Face à cette Situation qui hypothèque le fondement même de notre Société, L’Organisation Sociale dénommé

« Unité des Jeunes en Action pour le Développement D’AYITI » (UNJADAYITI) ayant pour vision : « Une Jeunesse

Citoyenne, Responsable, patriotique et engagée dans le processus du développement durable », a l’immense honneur et le grand plaisir d’inviter toute la classe politique, le Secteur de l’opposition, le secteur économique, le secteur paysan, le secteur de la presse, le secteur Vodouisant, les regroupements du Petro-challengers, le secteur Religieux, la société civile, la communauté Universitaire, le secteur des Artistes, la Jeunesse, la Communauté entière et le pouvoir en
particulier à se joindre ensemble pour sauver AYITI de ses misères et de sa souffrance, puisqu’il est un fait certain que seul un front commun peut retirer AYITI de ses lambeaux politiques pour une société capable de compter sur elle-même.

Unité des Jeunes en Action pour le Développement d’AYITI (UNJADAYITI) se fait le devoir de proposer à la nation toute entière une Alternative de sortie de crise pour une Société capable de compter sur elle-même.

Les propositions sont les Suivantes :

1. Ecourter le mandat du président de la République d’un 1 an

2. Ecourter le mandat des Sénateurs élus pour 2022 et l’organisation des élections anticipées et générales le

dernier Dimanche du mois d’Octobre 2020.

3. Renvoi définitif du cabinet Ministériel.

4. Trouver un consensus politique entre les acteurs politiques dans le but de permettre à ce que les sénateurs et les députés élus de rester en fonction jusqu’à l’organisation des élections générales afin d’éviter que l’on dirige par décret.

5. Un Premier Ministre d’union National entre les acteurs et les forces vives de la société.

6. Formation d’un gouvernement d’ouverture incluant tous les secteurs vitaux de la République.

Initier le Processus de résolution de la crise politique que traverse le pays par un consensus entre les acteurs.
 Assurer la stabilité du pays en créant un climat d’apaisement social et de sécurité.
 Promouvoir le progrès social et économique du pays en recherchant une identité national et encourager la
croissance par l’investissement, la création d’emploi et la bonne gouvernance.
 Mener une politique de contrôle sur la famille, l’école et l’église.
 Faire la Promotion des valeurs, de l’intégrité et l’honnêteté.
 Promouvoir les Objectifs de développement durable, le travail ensemble pour établir un climat de vérité, la promotion d’une société de Confiance, des institutions fortes, la promotion des notions de transparence et de
responsabilité.
 Réforme du système de sécurité Sociale (CAS – ONA – OFATMA)
 Mise en place et application d’une politique nationale de la Jeunesse.
 Octroi de financement / subvention au programme pilote ciblant les entreprises génératrices de revenus
innovants surtout proposé ou porté par les Jeunes et les Femmes.
 Renvoi tous les membres du Conseil Electoral Provisoire (CEP).
 Entente sur la mise sur pied du Conseil Electoral Provisoire (CEP).
 Réduction du train de fonctionnement de l’Etat (le pouvoir Exécutif / législatif).
 Augmentation du budget du pouvoir Judiciaire.
 Récupération de fond non collecté par l’Etat au niveau des frontières et des ports à travers un combat contre la contrebande et la corruption.
 Renforcement des organismes de surveillance et de contrôle. (CNMP, UCREF, ULCC, CSCCA, CONALD)
 Suivi de la mise en place pour la réalisation du procès Petro-caribe.
 Réforme du système judiciaire par une révision du CSPJ, afin que le pouvoir judiciaire retrouve son
indépendance par rapport au pouvoir Exécutif.
 Revoir tous les contrats entre l’Etat Ayisyen et les particuliers.
 Revoir les franchises douanières, Veiller au strict respect de la loi sur la fonction publique.
 Réinjection des recettes provenant du recouvrement négocié dans des programmes sociaux et économiques
profitables à la population.
 Mise en place d’un programme de promotion et d’encadrement des talents artistiques et culturels.
 Renforcement de la PNH en augmentant son effectif, son budget et son soutien logistique.
 Elaboration du projet de loi électorale et trouver un accord sur la Carte d’indentification Nationale.
 L’organisation des élections anticipées et générales le dernier Dimanche du mois d’octobre 2020.
En effet, à l’adoption de la présente proposition, un comité de suivi composé de représentants de
différents secteurs sera mis en place.
Toute fois cette Proposition n’est pas adoptée, le blanc ou l’international vas nous imposer leur Solution à leur
manière. Ainsi donc, il est temps pour qu’une prise de conscience collective soit montrée en vue d’empêcher la patrie bien aimée ne soit pas tombée dans un chaos.

La nouvelle Ayiti nous réclamons doit être celle du Progrès, et du Développement, de la Solidarité et de la coopération, Expression tangible de la fraternité.

Vivre une AYITI souveraine, indépendante, prospère, bénéfique à tous.

Fait au siège social de l’organisation le 05 0ctobre 2019

Pour l’organisation :

Joseph Richemond, Coordonnateur Exécutif National

Elizaire Marc Widley, Responsable de l’organisation

JOCELYN Ville,Responsablede l’Economie

PIERRE Raphaëlla, Secrétaire général Adjoint

DESIUS Jean Amilien, Resp. à la formation

JOSEPH Perilus
Resp. aux affaires de la famille

Myrda Memorin, Resp. des relations international

Richemond Shinel, Conseiller

Laurent Harry
Resp. des relations international