25 °C Port-au-Prince, HT
19 juin 2024

PNH-Drame au Bas Delmas:  » Mouvman Kan pèp la » exige la révocation immédiate de Frantz Elbé

Dans un communiqué rendu public dimanche 9 juin 2024, la structure dénommée  » Mouvman Kan pèp la  » juge que le directeur général a.i de la Police Nationale d’Haïti (PNH), M. Frantz Elbé, est dépassé par les évènements et demande au premier ministre Garry Conille de procéder un changement immédiat de leadership au sein du Haut État-major de la Police Nationale d’Haïti autant que les Forces Armées d’Haïti.

PNH-Drame au Bas Delmas: " Mouvman Kan pèp la" exige la révocation immédiate de Frantz Elbé

Lisez l’intégralité du communiqué

Cap-Haitien le Dimanche 09 Juin 2024
Le secrétariat général

Nous , Mouvement Kan Pèp La,nous saluons le président du Conseil Présidentiel Monsieur Edgard Leblanc Fils,nous saluons les membres du Conseil Présidentiel,nous saluons la personne éminente du chef de la Primature Monsieur Garry Conille et profitons de cette occasion pour demander un changement de leadership au sein du Haut État-major de la Police Nationale d’Haïti autant que les Forces Armées d’Haïti.

Nous , Mouvement Kan Pèp La,nous sommes consternés et attristés par l’assassinat tragique de plusieurs policiers membres de l’unité spécialisée connue sous le sigle UTAG , tués a niveau du Bas Delmas et présentés en trophées de guerre par le chef de gang Jimmy Cherizier. Nous , Mouvement Kan Pèp La, nous pensons que depuis presque trois années ,nous avons vu le niveau de leadership de monsieur Frantz Elbé et nous sommes conscients et convaincus de son échec cuisant à résoudre le problème actuel.

Nous, Mouvement Kan Pèp La, en plus de juger monsieur Frantz Elbé dépassé par les évènements, nous pouvons proposer comme éventuels remplacements l’inspecteur Général Bernard Elie ,l’ancien cadre du DCPJ et directeur général a.i Normil Rameau ou le stratège Vladimir Paraison. Il faut restaurer l’image de la Police Nationale et remettre sur pied la capacité opérationnelle des agents et des unités. Sous l’égide du directeur Frantz Elbé,nous constatons une dégringolade affreuse même des unités spécialisées les plus respectés et respectueuses de la Police Nationale.

Nous , Mouvement Kan Pèp La,nous souhaitons infiniment que ce soit la dernière fois que notre police soit victime de la nonchalance et de la complaisance des hauts gradés. Nous voulons d’une police forte et puissante, nous voulons la sécurité plus que tout. Que le Conseil Présidentiel n’oublie point que son succès ,son respect de son propre agenda dépend entièrement de l’instauration de la sécurité. Sinon la transition sera longue et périlleuse. Nous comptons sur la bonne foi du Conseil Présidentiel comme du chef de la Primature pour renouveler le leadership des forces publiques en cet instant critique. Que Dieu bénisse Haïti !

Bureau de communication
Mouvman Kan pèp la