29 °C Port-au-Prince, HT
29 octobre 2020

OSEVI conseille à la population de respect les principes d’hygiène et demande aux autorités de prendre toutes les mesures nécessaires

OSEVI conseille à la population de respect les principes d’hygiène et demande aux autorités de prendre toutes les mesures nécessaires pour garantir des bonnes conditions sanitaires et sécuritaires

OSEVI conseille à la population de respect les principes d'hygiène et demande aux autorités de prendre toutes les mesures nécessaires 1

NOTE DE PRESSE

Publiée le 20 Mars 2020

La direction de l’organisation pour le soutien de l’enfance et les vies (OSEVI) salue la presse parlée, écrite, télévisée et en ligne.

Depuis environ un mois que le monde fait face à une pandémie connue sous le nom de coronavirus (COVID-19), dont les premiers cas se sont retrouvés en Chine, notamment à Wuhan.

Maintenant, ce n’est plus une utopie, ce ne sont plus des rumeurs, c’est devenu officiel depuis hier, le coronavirus a fait fait son apparition sur le territoire haïtien avec deux cas confirmés ; l’un à St-Michel de l’attalaye et l’autre est le fameux artiste Roody Roodboy.

Nous de l’OSEVI œvrant dans le domaine des droits humains et la protection des vies, demandons aux autorités concernées de prendre toutes les mesures nécessaires et adéquates, tant sécuritaires que sanitaires afin de protéger la population haïtienne contre cette pandémie.

LIRE AUSSI:  Laloi Théodore ou la motivation personnifiée

Cette réalité ne nous est pas inconnue, s’il faut des partenaires mondiaux, nous devons le faire en cette triste réalité, l’orgueil n’est plus de mise, la question géopolitique et l’immunité territoriale ne peuvent plus se tenir.

Faisons appel à qui en veut et qui en peut afin d’éradiquer cette pandémie présente sur le territoire national.

Désormais la solidarité internationale est plus que nécessaire, puisque nous n’avons pas les moyens propres.

À toute la population haïtienne, la vigilance est de droit. Nous demandons une solidarité dans les principes protecteurs, d’appliquer les principes d’hygiènes inculqués par les autorités et de rester à l’écoute de la presse à tous les niveaux.

Nous sommes à l’heure de la méfiance et de la plus haute vigilance mais ne vous affoler pas. Ne rester pas dans l’indifférence. Nous n’avons qu’un devoir que de se protéger et ceux de notre environnement immédiat. Nous ne sommes pas à l’heure de la violence mais d’une empreinte de solidarité entre nous le peuple haïtien.

LIRE AUSSI:  Haïti: 17.5 km de routes réliant Monbin-Crochu et Vallière seront inaugurées ce vendredi

Pour authentification :

Me. Berrick ESTIDORE
Défenseur des droits humains/ Président fondateur
Téls : (+509) 40200758/ 473878-21

Dioudy ST CYR
Secrétaire général a.i
Tél : 3144-0554

Me. Jhonson Joël Baptiste
Relationniste
Tél : 3768-8869

error: Content is protected !!