30 °C Port-au-Prince, HT
23 septembre 2020

MOPOD dénonce la publication de l’arrêté du 28 mai 2018

Mercredi, le secrétaire général du Mouvement Populaire Dessalinien (MOPOD), M. Serge Jean Louis a critiqué l’arrêté présidentiel accordant plus de pouvoir au CSPN dans la nomination des officiers supérieurs.

Pour le secrétaire du MOPOD, cette décision traduit la volonté manifeste de l’administration Moïse/Lafontant de suivre les anciennes pratiques anti-démocratiques et dictatoriales des années 86 où des actes jugés barbares ont été posés.

Pour sa part, l’agronome Jean André Victor a qualifié « d’arbitraires » la décision du pouvoir en place de réduire les prérogatives de l’institution policière.

Ces militants politiques appellent à un soulèvement populaire contre cet arrêté présidentiel.

Auteur : Celou FLECHER

error: Content is protected !!