25 °C Port-au-Prince, HT
21 août 2019

Me Joinet MERZUIS reçoit des menaces de mort par le nommé Erilant PELTROP

Dans une note de presse acheminée à la rédaction de KAPZY NEWS ce mardi, l’Observatoire Haïtien des Droits Humains (OHDH), organisation haïtienne d’Observation, de Promotion et de Défense des droits humains dénonce avec la plus grande rigueur des menaces de mort contre son Coordonnateur général, Me Joinet MERZIUS, par le nommé Erilant PELTROP, depuis plusieurs semaines.

L’Observatoire déplore la lenteur de la justice haïtienne et de la Police Nationale d’Haïti suite aux différentes plaintes déposées par la victime contre le nommé Erilant PELTROP dans le cadre de cette affaire.

L’Observatoire Haïtien des Droits Humains (OHDH) s’inquiète pour la vie de son Coordonnateur Général et celle de sa famille face à ses menaces qui s’intensifient de jours en jours en dépit du fait qu’il n’est plus l’avocat du dossier en question. Me MERZIUS, reçoit des menaces de mort via des messages et des appels téléphoniques indiquant clairement que le nommé Erilant PELTROP doit l’assassiner pour pouvoir s’accaparer de la maison en question car, il est l’unique obstacle. Pour réaliser son forfait, le nommé Erilant PELTROP a déjà communiqué aux bandits la photo, le numéro de la plaque d’immatriculation de la voiture ainsi que les adresses des activités professionnelles de Me Joinet MERZIUS.

L’Observatoire Haïtien des Droits Humains (OHDH), demande aux autorités policières et judiciaires d’agir au plus vite pour non seulement mettre hors d’état de nuire le nommé Erilant PELTROP et ses bandits mais aussi pour assurer la sécurité du Coordonnateur Général de l’OHDH pour qu’il puisse continuer de vaquer à ses occupations et de défendre les droits humains a travers le pays.

Voici la cause :

Me Joinet MERZIUS était l’avocat du sieur Derold SAINTILUS dans une affaire de loyer à terme échu l’opposant au nommé Erilant PELTROP, son locataire qui a refusé de laissé la propriété louée pour une année non renouvelable qui arrivait à terme depuis le mois de février dernier. Sommé de faire place nette de la propriété qu’il occupe sans droit ni qualité, le nommé Erilant Peltrop a préféré de proférer des menaces de mort contre Me Joinet MERZIUS, avec commencement d’exécution en payant la somme 3.000.00 dollars américain à des bandits de wharf Jérémie et plusieurs milliers de dollars américains et une voiture à ceux de Matissant pour assassiner Me Joinet MERZIUS (confirmation via messages reçus par téléphone).

Source : OHDH

error: Content is protected !!