28 °C Port-au-Prince, HT
31 octobre 2020

Marjory Michel ne voit pas d’un bon œil des groupuscules

Contacté par l’agence en ligne KAPZY NEWS, l’ex ministre de la condition féminine Marjory Michel, membre du secteur démocratique et populaire, se dit contre la signature d’un accord de principe pour une unité d’action avec des groupuscules qui se disent partis politiques.

Sans pointer du doigt un parti politique, l’ancienne ministre indique que ces groupuscules qui n’existent que de nom, n’ont rien à voir avec les intérêts supérieurs et réels de la cité.

 » Inite aksyon pa dwe fèt ak konze, ni bwasè, ni soubreka, ni rat mòde soufle « , a fait savoir la militante politique avant d’ajouter : Je suis pour une mise en commun avec des structures ou personnalités qui savent garder une cohérence.

À noter que vendredi, la cérémonie de présentation de l’accord de principe et d’engagement convenu entre les membres du secteur démocratique et populaire a été reportée suite à la demande produite par une quinzaine de partis politiques dont PITIT DESALIN dans le but de faciliter la plus large adhésion possible à l’entreprise unitaire en construction.

LIRE AUSSI:  La plateforme PLONHA salue la ratification de Jean Henry Céant

Auteur : Roody Germain

error: Content is protected !!