33 °C Port-au-Prince, HT
10 décembre 2019

L’Organisation « SOS Villages d’Enfants d’Haïti » plaide en faveur de la protection des droits de l’enfant

Dans un communiqué de presse daté du mercredi 20 novembre 2019, portant la signature de son Coordonnateur National de communication & Marque, le journaliste Joubert Rochefort, l’organisation baptisée » SOS Villages d’Enfants Haïti » dit s’engager à renforcer ses actions de plaidoyer auprès des autorités haïtiennes pour renforcer la législation et les politiques nationales visant à protéger les droits des enfants privés de soins parentaux.

L'Organisation "SOS Villages d'Enfants d'Haïti" plaide en faveur de la protection des droits de l'enfant 1

Lisez le reste de l’article…….

Communiqué de presse, mercredi 20 novembre 2019

SOS Villages d’Enfants Haïti profite de cette date mémorable (20 Novembre) pour rappeler à tout le monde que les filles, les garçons et les jeunes ont des droits. Ils ont droit à une éducation de qualité, à la santé, à l’épanouissement et par-dessus tout, à une famille.

Une famille aimante qui prend soin d’eux. Une famille qui les donnent de l’affection, de l’amour et dans laquelle, ils se sentent protéger.

L’Organisation s’engage à renforcer ses actions de plaidoyer auprès des autorités haïtiennes pour renforcer la législation et les politiques nationales visant à protéger les droits des enfants privés de soins parentaux. Ensuite, accorder la priorité au rôle primordial de la famille dans la protection des enfants, la prise en charge, et veiller à ce que toutes les décisions soient prises sur la base de l’intérêt supérieur de l’enfant.

Dans la même veine, SOS Villages d’Enfants Haïti tient à s’assurer que les autorités s’attaquent aux causes profondes de la séparation des enfants de leur famille, de la réintégration tardive des enfants séparés de leur famille ou de leurs pourvoyeurs de soins, en mettant un accent particulier sur les normes sociales qui contribuent à la séparation des familles, l’impact de la pauvreté, l’exclusion sociale sur la vie de la famille et d’accroître l’appui aux programmes qui aident les enfants à rester dans leur famille et les communautés qui contribuent à prévenir la discrimination et les stéréotypes négatifs concernant les enfants handicapés ainsi que ceux qui subissent des actes de violence, d’exploitation, de maltraitance et de négligence.

Au niveau le plus fondamental, il s’agit de mettre fin à toutes les violations des droits de la personne à l’encontre des enfants sous protection de remplacement et d’assurer l’application sans délai du principe de responsabilité pour les auteurs de violations, telles que la maltraitance, l’exploitation, la violence sexuelle, la traite, le travail précoce, le recrutement par les forces armées et les groupes armés, les pratiques discriminatoires et les autres formes de préjudice touchant les enfants.

Il convient aussi de renforcer le plaidoyer pour améliorer la continuité de la prise en charge des enfants bénéficiant de dispositifs de protection de remplacement, la fourniture de services divers, notamment éducatifs, l’appui nutritionnel, le soutien et les services psychosociaux et l’appui aux jeunes qui sont sur le point de quitter les dispositifs de prise en charge.

SOS Villages d’Enfants Haïti encourage les autorités haïtiennes à adopter et faire respecter les lois visant à prévenir la traite, l’exploitation des enfants dans les institutions et mettre en place un examen périodique du placement des enfants dans tous les dispositifs de prise en charge.

SOS Villages d’Enfants Haïti croit dur comme fer que chaque enfant à sa place dans une famille et doit grandit dans un climat d’affection et de sécurité.

Contact Presse
Joubert Rochefort
Coordonnateur National de Communication & Marque
Courriel : [email protected]
Téléphones : (+509) 48895883

error: Content is protected !!