28 °C Port-au-Prince, HT
19 septembre 2020

L’ex chef rebelle du « FRAPH » Emmanuel « Toto » Constant déporté en Haïti !

Écroué en prison aux États-Unis plus précisément à New York depuis plusieurs années pour accusations de crime de haute trahison, l’ancien chef rebelle du « Front pour l’Avancement et le Progrès des Haïtiens ( FRAPH) », Emmanuel Toto Constant est déporté en Haïti ce mardi 23 juin 2020, confirme la rédaction de KAPZY NEWS.

L'ex chef rebelle du "FRAPH" Emmanuel "Toto" Constant déporté en Haïti ! 1

Par : Célou FLÉCHER

Selon ce qu’a confirmé un journaliste de l’agence, le déporté Toto Constant est arrivé dans le pays à bord d’un vol américain.

Emmanuel Toto Constant via le Front pour l’Avancement et le Progrès des Haïtiens (FRAPH), a été accusé de complicité dans des actes d’assassinat ainsi que des massacres meurtriers en Haïti, notamment après le coup d’État orchestré le 30 septembre 1991 contre le président de l’époque, en la personne de Jean Bertrand Aristide.

Menacé de déportation à plusieurs reprises pendant la pandémie du nouveau Coronavirus parmi les « Sans papiers » Haïtiens, c’est finalement ce mardi 23 juin 2020, que les autorités gouvernementales amécaines l’ont déportés en Haïti.

LIRE AUSSI:  Le sénateur Sorel Jacinthe tourne le dos à Jovenel Moïse et passe à l'opposition

Arrivée à l’Aéroport international Toussaint Louverture, Emmanuel Toto Constant a été accueilli par des patrouilles des autorités policières et judiciaires du pays dont des agents de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ), la Brigade de Lutte contre le Vol de Véhicules (BLVV) ainsi que des agents de l’Inspection de sûrete et de sécurité de l’Autorité Porturaire Nationale (APN).

Des informations laisseraient croire que le criminel a été auditionné à la DCPJ puis conduit au Pénitencier National.

error: Content is protected !!