22 °C Port-au-Prince, HT
16 août 2022

Les relations haïtiano-américaines, entre échec et succès.

Les relations haïtiano-américaines, entre échec et succès.

Un texte de Pierre Richard LAROCHE, Avocat et Politologue

De la reconnaissance de l’indépendance d’Haïti par les Etats-Unis d’Amérique en date du 5 juin 1862 en passant par les différents débarquements ou interventions des Etats-Unis dans notre chère Haïti, la nécessité d’une analyse approfondie des relations haïtiano-américaines s’impose à toutes les filles et à tous les fils du pays afin de mieux comprendre cette relation. Notons que les théories des relations internationales notamment la théorie réaliste soutenue par Hans Morgenthau, Edward Hallett carr et Arnold Wolfers a déjà montré que l’essence même des relations interétatiques est l’intérêt de chacun des Etats.

Malheureusement et en dépit de l’existence de ces theories et les interventions des puissances impérialistes dans les pays les plus pauvres du monde surtout ceux de l’Afrique et du proche et moyens Orient dans les années écoulées, les dirigeants haïtiens n’ont pas tiré aucune leçon dans les relations qu’ils entretiennent avec les autres Etats sur la scène internationale. De là, près de 160 ans plus tard, il s’avère nécessaire de s’interroger ainsi : Est-ce les relations haïtiano-américaines aboutissent à l’échec ou au succès ? Ou quelle est vraiment la finalité des relations haïtiano-américaines ; échec ou succès ? En prenant en compte, les différentes interventions des Etats-Unis en Haïti de l’accréditation de leur première mission diplomatique et consulaire à nos jours, nous allons analyser pour enfin comprendre s’il s’agit d’échec ou du succès. Mentionnons que l’on entend par échec ; fait de ne pas réussir, de ne pas obtenir quelque chose et succès ; caractère favorable de ce qui arrive. (Dict. le petit Robert)

Les Etats-Unis d’Amérique sont reconnus comme la seule et l’unique grande puissance qui a perduré beaucoup plus longtemps durant la période de la modernité et qu’une relation d’un Pays Moins Avancé (PMA) comme Haïti avec les Etats-Unis devrait porter du fruit. Cependant, Haïti de toute son histoire n’a connu que des crises ou des turbulences politiques qui rongent la première république noire et qui ont souvent marquées par des interventions des pays de la communauté internationale notamment les Etats-Unis comme pays-amis. A ce titre, l’occupation américaine d’Haïti du 28 juillet 1915 jusqu’au 1er aout 1934, soit 19 ans d’occupation nous attire l’attention et se demande-t-on : Quel fut vraiment le résultat de cette occupation ?

En dépit de cette désoccupation, on se rappelle nos réserves d’or et d’autres richesses nationales disparues pour une stabilité éphémère jusqu’aux mouvements socio-politiques qui devaient accoucher le départ des Duvalier en février 1986.Mais sérieusement et malgré tout, les conditions de vie des haïtiens n’ont pas changé et les Etats-Unis ont toujours été avec nous et nous donnent la démocratie au lieu de la dictature. Et c’est de cette démocratie imposée et pour laquelle le peuple haïtien n’était pas encore préparée que l’on allait avoir Jeanbertrand Aristide comme président d’Haïti, subi d’un coup d’Etat en 1991, redéposé au pouvoir en 1994 et enlevé en 2004, les crises politiques continuent à Haïti sous les yeux et avec l’intervention américaine sans solutions durables.

En outre, malgré le financement des élections en Haïti réputées démocratiques ,malgré les belles promesses et interventions en Haïti,160 ans de relations d’Haïti avec cette grande puissance d’Amérique, l’instabilité politique, l’insécurité publique ,la corruption , la faim et autres continuent à ruiner la première république noire et font d’elle, le pays le plus pauvre de l’Amérique . Alors, si la situation actuelle d’Haïti est ainsi en 2022 et que nos pays-amis (soi-disant) ne nous viennent pas en aide et si malgré toutes ces interventions des Etats-Unis des USA qui se disposent de tous les moyens et stratégies, en Haïti rien n’a changé et que cela devient plus grave en Haïti, c’est jusqu’à date, des relations haïtiano-américaines qui aboutissent à l’échec. Enfin de compte, nous attendons en Haïti une dernière intervention des Etats-Unis qui puisse sauver l’image de la superpuissance du continent américain.

error: Content is protected !!