27 °C Port-au-Prince, HT
12 mai 2021

Le miroir de l'info !

Les Nations Unies appellent à promouvoir l‘information comme bien public en Haïti

Les Nations Unies appellent à promouvoir l‘information comme bien public en Haïti 1

Le contexte haïtien est marqué ces derniers mois par un environnement de travail difficile en raison d’incidents liés au travail des journalistes, au phénomène de la désinformation, et à la multiplication des discours haineux.

Cette année, Haïti occupe la 87e place au classement mondial de la liberté de la presse de Reporters Sans Frontières, alors que le pays occupait la 83e place l’année dernière. Cette situation devrait interpeller tous les acteurs afin que l’accès à l’information comme droit fondamental puisse contribuer pleinement à renforcer la démocratie.

Les Nations Unies en Haïti encouragent le développement de structures organisées et de médias plus responsables et elles invitent les autorités à mettre en œuvre les recommandations dans le cadre de l’Examen périodique universelle (EPU) et du Comité des droits de l’Homme par rapport aux droits à l’information et à la liberté de la presse en Haïti.
Le Secrétaire général des Nations Unies, M. António Guterres, « exhorte tous les gouvernements à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour défendre la liberté, l’indépendance et la diversité des médias ».  Ainsi, les Nations Unies renouvellent la nécessité de renforcer la protection des journalistes afin de favoriser l’existence d’une presse libre, diversifiée et professionnelle.

error: Content is protected !!