25 °C Port-au-Prince, HT
29 mai 2022

Les Membres signataires de l’accord Louisiane ont rencontré le premier ministre de facto pour une sortie de crise

Lors d’une rencontre réalisée mercredi 2 février 2022 entre le premier ministre de facto, Ariel Henry, et les représentants des signataires de l’accord de Louisiane,  après avoir constaté le désaccord de certains responsables des groupements signataires de cet accord, notamment: l’ancien député Jean Wilson Hyppoliye, le citoyen Bickenson Darant, et Sauveuron Philippe qui disent avoir renoncé au choix del’économiste Fritz A. Jean pour être le président provisoire de la transition, les deux parties n’arrivent pas à trouver une entente pouvant empêcher la montée d’une crise plus grave que celle nous vivons aujourd’hui avant le 7 février prochain.

Les Membres signataires de l’accord Louisiane ont rencontré le premier ministre de facto pour une sortie de crise

Au cours du déroulement de cette rencontre , chacune de ces parties ont essayé de faire asseoir leur proposition.

Il y a d’un côté les membres signataires de l’accord Louisiane qui optent pour un exécutif bicéphale, contenant un président et un premier ministre pour la préservation surtout de la tradition des gouvernances haïtiennes, il y a de l’autre côté le premier ministre qui propose un gouvernement avec une seule tête, tout en faisant la promesse d’un possible remaniement dans le cabinet ministériel.

Mais en attendant, a dit le ministre, c’est la réalisation des élections démocratiques qui doivent élire un président, pour revenir à la reconstitution normale d’un gouvernement bicéphale dans le pays.

Aucune de ces parties n’ont pas voulu faire de la concession. Chacune préfère garder sa position, ce qui n’a pas donné lieu d’accoucher une solution pour empêcher le pays de s’enfoncer encore plus dans l’abîme dans les jours qui viennent.

error: Content is protected !!