31 °C Port-au-Prince, HT
7 août 2022

Les correcteurs sursoient sur la correction du Bac après l’enlèvement de l’un de leurs collaborateurs

Les correcteurs du Baccalauréat ont observé un arrêt de travail, ce vendredi 5 août 2022, dans les centres de correction de l’école nationale du Guatemala et du lycée de Pétion-ville, pour exiger la libération de Morose Bazelais, correcteur de physique, enlevé mercredi à Carrefour-Marasa (Port-au-Prince), par des bandits armés.

Les correcteurs sursoient sur la correction du Bac après l'enlèvement de l'un de leurs collaborateurs

Selon des informations parvenues à notre rédaction le correcteur de physique a été kidnappé en revenant de l’aéroport international.

Cet enlèvement suivi de séquestration a provoqué une situation de panique dans les centres de correction situés à Petion-ville.

Pour l’heure, les collaborateurs de Morose Bazelais, mécontents, ont pertubé le processus de corrections des examens du Bac, demaré depuis le 25 juillet dernier.

error: Content is protected !!