26 °C Port-au-Prince, HT
25 novembre 2020

Le virus de la grippe aviaire H5N1 réapparaît en Chine, en plus du coronavirus

Samedi 1er février, la Chine a annoncé la réapparition d’un virus hautement pathogène de la grippe aviaire H5N1 dans la province du Hunan, limitrophe de la province du Hubei, l’épicentre de l’épidémie de coronavirus.

Le virus de la grippe aviaire H5N1 réapparaît en Chine, en plus du coronavirus 1


Alors que la Chine fait face à une épidémie de coronavirus, le ministère chinois de l’Agriculture a annoncé que la grippe aviaireH5N1 avait refait surface dans la province du Hunan.

Selon le ministère, la maladie s’est déclarée dans une ferme comptant 7.850 poulets, dont 4.500 sont morts.
Pour éviter sa propagation, les autorités ont décidé d’abattre plus de 17.800 volailles autour de la zone concernée.
Aucun cas humain n’a été signalé pour l’heure. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) indique que même si cela peut arriver, la souche n’infecte pas facilement l’Homme.

Selon l’OMS, les premiers cas connus de la contamination d’humains par le virus H5N1 ont eu lieu à Hong Kong en 1997. La maladie avait alors emporté six vies.

LIRE AUSSI:  PEDU lance pour la première fois son programme XMAS GAMES en Florida


Le virus est réapparu en 2003 en Chine continentale et à Hong Kong. Entre 2003 et le 5 mai 2014, 15 pays ont informé l’OMS de 665 cas d’infection au virus H5N1, dont 392 ont abouti à une issue fatale.

error: Content is protected !!