24 °C Port-au-Prince, HT
15 novembre 2019

Le Secteur Démocratique et Populaire plaide en faveur d’une Conférence Nationale Souveraine

Préoccupé par la situation socio-politique déplorable auquel le pays fait face, le secteur démocratique et populaire se lance dans un processus dynamique, ouvert, inclusif et transparent de dialogue national souverain visant à mobiliser toutes les forces vives de la nation dans la perspective d’une vision partagée de l’avenir.

» Cette initiative vise d’abord l’émergence d’un nouvel État non partisan capable de garantir les termes d’une vraie entente nationale en vue d’améliorer les conditions de vie et de travail du peuple haïtien », a martelé l’un des leaders du projet » Me. André Michel.

Selon Me. Michel, cette conférence nationale souveraine aura pour mission fondamentale de:

—Jeter les bases institutionnelles d’un nouvel État partisan

—Débattre toutes les grandes questions d’intérêt national notamment la lutte contre la corruption.

—Garantir la sécurité publique et celle de des frontières.

—Remettre en question les mandats de tous les élus en fonction.[…]

Après des démissions en cascade de plusieurs membres au sein du comité de pilotage des états généraux sectoriels de la nation créé et installé unilatéralement par Jovenel Moïse, l’homme de loi met en question un manque de transparence dans la mise en place dudit comité.

À travers cette conférence nationale dit-il, le secteur démocratique et populaire manifeste sa volonté à s’engager résolument dans la bataille pour la construction et la mise en place d’un nouveau projet de société démocratique axé sur le développement économique, le progrès social pour tous, la stabilité politique et la reconquête de la souveraineté nationale. Un dossier à suivre !

Célou FLÉCHER/KAPZY NEWS

uivez les dernières actualités en temps réel avec KAPZY NEWS.